Besançon : La librairie Camponovo au bord de la faillite… Une SCOP est-ce envisageable ?


Les travailleu-ses-rs de Camponovo ont ils/elles envisagé en cas de faillite de leur boîte à s’organiser en SCOP comme certaines rumeurs circulent ça et la sur les réseaux sociaux ?

Pour le PS, se serait l’occasion de mettre en action son plan concernant les SCOP :

Extrait du projet 2012 du Parti Socialiste

Alors chiche ou que de la gueule ?

 

Qu’est-ce qu’une SCOP ?

Les Scop, Sociétés coopératives et participatives, désignent les entreprises à statut Scop (Société coopérative de production) et à statut Scic (Société coopérative d’intérêt collectif). Soumises à l’impératif de profitabilité comme toute entreprise, elles bénéficient d’une gouvernance démocratique et d’une répartition des résultats prioritairement affectée à la pérennité des emplois et du projet d’entreprise.

Juridiquement, une Scop est une société coopérative de forme SA ou SARL dont les salariés sont les associés majoritaires.

Dans une Scop, les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51 % du capital social et 65 % des droits de vote. Si tous les salariés ne sont pas associés, tous ont vocation à le devenir.

Dans une Scop, il y a un dirigeant comme dans n’importe quelle entreprise. Mais celui-ci est élu par les salariés associés.

Dans une Scop, le partage du profit est équitable :
– une part pour tous les salariés, sous forme de participation et d’intéressement ;
– une part pour les salariés associés sous forme de dividendes ;
– une part pour les réserves de l’entreprise.

Dans une Scop, les réserves, impartageables et définitives – en moyenne 40 à 45 % du résultat – vont contribuer tout au long du développement de l’entreprise à consolider les fonds propres et à assurer sa pérennité. Les co-entrepreneurs sont rémunérés de leur travail et de leur apport en capital, mais à leur départ, celui-ci leur est remboursé sans plus-value.

 Vous ne voulez pas laisser tomber vos salariés

L’heure de la retraite arrive. Vous êtes fier(e) de la réussite de votre entreprise, que vous devez en partie à vos salariés. Adopter le statut Scop, c’est donner la main à ceux qui ont contribué à développer l’entreprise. C’est préserver leur outil de travail et leurs savoir-faire en le préservant de tout démantèlement ou de toute délocalisation. La transformation de votre SA ou de votre SARL classique en Scop n’entraîne pas la création d’une nouvelle  » personne morale « . C’est la solution la plus efficace et sûre économiquement, car l’aide des établissements financiers et de capital-risque dédiés aux Scop permet aux salariés acheteurs de vous proposer à vous, propriétaire cédant, un juste prix.

(Source : Les SCOP.coop)

 

Je ne sais si c’est pertinent, mais peut être est-ce envisageable…

???

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s