appel à résistance de Toulouse

appel à résistance de Toulouse
centre social autogéré de Toulouse

La meilleure façon d’empêcher une expulsion est de continuer ce que l’on a commencé et que nous répondions à la répression d’Etat par le nombre et la solidarité du peuple!

Nous vous invitons à venir nous rejoindre en grand nombre au Festival-Chantiers du CREA qui aura lieu du 20 au 29 juillet 2012.

Le collectif pour la Réquisition, l’Entraide et l’Autogestion a, il y a plus d’un an, réquisitionné un immeuble appartenant au Ministère des Affaires sociales pour créer en centre social autogéré et accueillir des familles avec enfants que l’Etat forçait de vivre à la rue.

Depuis cette réquisition, de nombreuses familles ont pu avoir un toit et construire avec le collectif une vie collective fondée sur l’égalité et l’entraide. Grâce à cette vie collective, les enfants ont pu suivre normalement leur scolarité et leurs parents avoir accès à des cours de français, bénéficier d’aides ponctuelles dans leurs démarches et surtout bénéficier d’un lieu où il n’y avait aucune autorité, ni règlement, sans être obligé de retourner à la rue chaque matin ou de remplir des obligations auprès d’assistances sociales, psychologues….

Ce lieu a été aussi ouvert aux gens de la ville qui disposent d’espaces accessibles librement et gratuitement pour organiser des activités, se réunir, proposer des projections, concerts, passer du temps auprès des habitants du lieu, notamment en organisant avec eux des activités pour tou-t-e-s (ateliers artistiques pour enfants, cours de langues, théâtre, spectacles de marionnettes, jeudis de la solidarité, permanence juridique, boxe et autodéfense, lieux de réunions et de multiples événement politiques organisés par des toulousain-e-s…..).

Ce lieu est aussi la base d’un projet social : la campagne 0 enfants à la rue. Associant squatteurs, militants et travailleurs sociaux, cette campagne avait pour objectif premier d’ouvrir de nombreux bâtiments vides pour accueillir le maximum de familles à la rue. Cette campagne a permis d’ouvrir plus de 14 bâtiments.

Toutefois, cette campagne a été freinée par la voyoucratie des agents de l’État qui ont détournés des procédures pour organiser manu militari des expulsions qui n’en portaient pas le nom, mais plutôt « flagrant délit de dégradation » ou encore « flagrant délit d’occupation du bien d’autrui » (crime qui n’existe pas dans les textes) pour refermer la moitié des lieux.

Grâce à notre détermination, l’autre moitié des lieux ouverts ont tenu et a permis à plus de 150 personnes d’être relogées.

Depuis le mois de Février 2012, l’Etat a assigné ce lieu pour obtenir l’expulsion de ses occupants. La véritable raison de cette procédure est de mettre fin à ce projet social d’initiative populaire en fermant le lieu d’oû tout part.

Le 29 juin 2012, le tribunal a rendu sa décision : expulsion dans un mois à compter de sa notification à ses occupant-e-s.

Nous risquons donc l’expulsion et la fermeture d’un lieu populaire centre de notre projet social : la réquisition, l’entraide et l’autogestion.

Pour les combattre, nous ne pouvons compter que sur le nombre, et donc sur vous.

Venez rejoindre la résistance! Venez rejoindre la lutte!

Tout pour toutes : pouvoir au peuple!

Collectif pour la Réquisition, l’Entraide et l’Autogestion
Centre social autogéré de Toulouse
70 allée des Demoiselles
31 400 TOULOUSE

Pour s’informer, suivre les événements du collectif et de la campagne :

creatoulouse.squat.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s