Besançon: vingt-neuf licenciements chez Stanley Black&Decker

C’est par voix de presse que les travailleurs de Stanley Besançon ont appris la suppression de 29 postes, sous prétexte d’un regroupement des activités de logistique sur un site en Belgique.

Cette multinationale de l’outillage rachète des usines et les ferme les unes après les autres. En faisant des bénéfices, elle a déjà licencié à Besançon, 25 personnes en 2009, 86 en 1999.

Début 2011, Stanley Black et Decker et les élus jurassiens annonçaient en grande pompe l’installation d’un nouveau centre de distribution sur le pôle Innovia, la nouvelle zone industrielle de Dole. Pour bénéficier des aides offertes par les collectivités locales, Stanley annonçait la création de 40 emplois. Un an plus tard, c’est presque autant de licenciements qui s’annoncent à 40 kilomètres de là.

Source: http://www.lutte-ouvriere.org/en-regions/franche-comte-315/breves-319/article/des-aides-publiques-a-dole-et-des?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s