Besançon ville Antifasciste

Tout d’abord,

Pourquoi j’ai choisi Facebook (tant détesté par pleins d’anarchistes) car est une saloperie qui nous divise, nous cloisonnent nous éloignent au final ?

Simplement car facebook, c’est vraiment la ou tu retrouve ce qu’on pourrait appeler le lumpen prolérariat (sous-prolétariat) du monde (en démystifiant l’image marxiste que l’on peut en avoir bien sûr) C’est ces gens la qui fort nombreu-x-ses changeront bientôt le cours des choses. De plus, au même titre qu’un journal anarchiste, une radio anarchiste, un site anarchiste…

Tout cela existe bien alors que nous haïssons la presse bourgeoise, la radio bourgeoise, l’internet marchand et sécuritaires… Je pense que comme chaque autre moyens d’expression pour la propagande, la subversion anarchiste, Facebook peut être utilisé comme support d’expression aussi. Le tout c’est ne pas tomber dans le piège sur tes informations identficatrices. (photos de soirée avec tes ami.e.s, ton anonymat, tes petites élucubrations, tes messages privées….) Ne tombons donc pas dans la dérive, on s’est compris je pense.

Je veux inciter les lectrices/lecteurs du libertaire bisontin (celles/ceux qui sont sur facebook bien sûr) à vous rendre sur cette page, la partager un maximum auprès de vos ami.e.s et autres. Besançon ville Antifasciste

Voici une présentation :

Besançon, berceau d’illustres ancêtres comme :

Charles Fourier (éminent peintre, Utopiste, ami de Proudhon…),

Victor Hugo (naissance, il parle très peu de Besançon et en dénigrait son côté trop clérical à son goût, pourtant la mairie le met excessivement en avant)

Pierre-Joseph Proudhon
À qui je consacre un paragraphe entier car fondateur du socialisme libertaire, de l’anarchisme.
Est né, a vécu et a travaillé à Besançon.
utilisé de manières symbolique répétitives par la ville de Besançon elle même pour faire rayonner Besançon partout en France et même dans certains pays d’Europe.

Aaah Besançon;

La splendeur de cette merveilleuse ville, la fougue et l’incroyable utopie de sa jeunesse bisontine (Besançon pourrait être la capitale du tag), le formidable espoir que représente le A cerclé si cher à un grand nombre de bisontine/bisontin.
Son histoire ouvrière formidable avec les LIP (voir sur wikipedia LIP l’imagination au pouvoir, les salarié.e.s de cette ancienne usine de montres révolutionnaire car relativement bon marché et système innovant, leur mot d’ordre de grève fût : on produit, on vend, on se paye!) Longtemps capitale horlogère, héritage dont elle peut être très fière.

Besançon est splendide, cette somptueuse conjugaison entre la nature et la ville, le Doubs qui s’écoule calmement tendrement et gracieusement en érigeant le centre-ville et sa citadelle en une sorte de place forte imprenable sans ses 8 ponts et 4 passerelles qui enjambent la rivière du Doubs.

Besançon est une très belle ville que nous aimons toutes/tous (ou presque) très fort!!

Le roi Louis XIV avec l’architecte de guerre, ingénieur, noble Sébastien Le Preste Vauban de son vrai titre et le grand nombre de travailleurs/travailleuses mortes pour ses multiples construction ont entrepris la fortification et le renforcement des très nombreux forts (12 des 16 forts sont classé monument historique) et de l’édification d’une citadelle (qui domine toute le Doubs et qui est une des plus belles de France[1]) comme système de défense grand Est essentiel à l’appui de la souveraineté du roi. Ainsi qu’un unique système de défense de la vieille-ville (centre, intérieur boucle) constitué de multiples Glacis, Tours, corps de garde, portes. ( tout classé Réseau des sites majeurs de Vauban, 8 tours et la tour St-Pierre non classé )
Le Corps de garde de Chamars est l’unique de sa ville. Il est impressionnant et soyons franc, Besançon est jolie à voir. C’est une belle fille* ( *belle fille mais pas de Salins, « la belle fille de Salins-les-bains » est une variété de pomme Salinoise avec lequel on peut faire un délicieux jus)

Revenons à nos montres, à notre désir d’antifascisme…

Que se soit à Lyon, Marseille, Lille, Nancy, Metz, Strasbourg… (j’en oublie) les militant.e.s de ces villes savent le caractère multi-ethnique, métisse et populaire de Besançon.

De plus, ici les gens s’entendent relativement plutôt bien entre céfran, , renois, rebeux, juifs, zonards, anarchistes, petit commerçant à Battant (entre autre)… Et que personne ne veut y voir trainer des nazillons déguisés en skinhead (crâne rasé, docs martins…) et qui n’en sont même pas, car se ne sont que des néonazis qui essaient de foutre la merde entre nous toutes et tous.

Nous, ici, surtout dans le quartier Battant, nous voulons vivre en paix ensemble, sans racisme, sans idéologie d’extrême droite y compris religieuses. Nous aimons bien et respectons les habitant.e.s de ce quartier, nous aimons les jeunes rebeux,renois,céfran,ect qui y vivent, y travaillent, ou y passent du temps pour X raisons.
Tout le monde (ou presque) sait qu’à Besançon les vrais skinheads sont antifascistes!!! Dans le cœur et le cerveau comme avec le marteau dans la poche gauche. XD Je rigole

Aimez, commentez, diffusez cette page si vous aussi partager l’esprit d’un désir de vivre antifasciste, métisse et poulaire à Besançon. Aimer cette page c’est dire à ces fachos (sphère FB, c’est pas le truc du siècle non plus hein); mais c’est quand même leur dire que vous ne voulez pas voir des néonazis traîner dans cette ville, attaquer des personnes comme deux vidéos récentes ont pu nous le montrer. Aimer cette page, c’est déja faire un premiers pas dans son désir d’engagement (pas militaire, berk).

A. Morin, militant anarchiste et antifasciste bisontin depuis quelques années seulement. Actuel membre de la Fédération Anarchiste (groupe Proudhon) à Besançon. Travaille et paye mes impôts à Besançon.

Je préfère vous dire qu’il est probable que je me trompe sur certaines choses. Aussi je vous invite à consulter ces divers docs et autres :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrimoine_militaire_de_Besan%C3%A7on
http://www.vaubanecomusee.org/vauban_son_siecle.htm
http://groupe.proudhon-fa.over-blog.com/
et pleins d’autres (on en sait jamais trop)

*Joindre la communauté Facebook ici

[1]: pour anecdote, lorsque Loui XIV accepta sa construction et apprit le coût réel, demanda (dans une lettre) à l’architecte Vauban si les murs n’étaient pas en or. (wiki source)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s