Barcelone : Revendication de la vague de sabotages de DAB et de tags

LE BRUIT DE LA RUE #1

Si nous nous demandons de quelle façon nous voudrions que le monde fonctionne nous pourrions probablement affirmer que nous aimerions que l’aide mutuelle, la collaboration, la collectivisation et l’autogestion soient les méthodes en usage, mais nous pensons qu’actuellement un changement progressif est impossible et n’aura pas lieu seul. Il faut créer une situation qui favorise le changement. Certains restent à balbutier « on a du mal à y croire » pendant que dans les rues on voit comment la police, payée avec les impôts des contribuables et déjà militarisée, torture et tue nos compagnons. Nous avons décidé il y a longtemps d’élargir l’éventail des tactiques utilisées dans l’Action Directe à travers le sabotage, l’expropriation et l’usage de la force si c’est nécessaire en guise d’autodéfense. Nous ne considérons pas que c’est le seul chemin possible, loin de là, mais nous pensons que de cette façon on augmente en grande partie la possibilité de créer une situation de changement. Nous voyons fleurir des groupes d’affinité dans notre ville qui nous illuminent les yeux, tentatives de récupération de vieilles Fédérations et discussions sur la meilleure méthode d’organisation.

Lorsqu’au matin nous voyons un directeur de banque qui s’arrachent les cheveux en se plaignant que quelqu’un a peint les vitrines et a pété les écrans des DAB, lorsque dans un coin on voit aux premières heures comment ils éteignent rapidement les restes d’un feu, lorsque nous voyons comment ils effacent avec une rapidité miraculeuse des milliers de tags sur les murs de toute la région ou lorsque nous contemplons avec un sourire une voiture en feu en sachant que, pour une nuit, juste pour une nuit, un des doigts de la main qui est responsable de  l’oppression qui ne nous laisse pas dormir en paix fera aussi des cauchemars. Peu à peu, on voit augmenter l’explosion d’action et de personnes qui commencent à prendre cette voie comme une possibilité et une nécessité.

Nous proposons l’action même comme forme de communication et d’expression, l’organisation est très difficile vue la répression actuelle et nous plaidons pour une diversification des actions jusqu’à ce viennent des jours meilleurs. Nous pensons que, peu à peu, ces actions se déclencheront dans un plus grand degré d’expression de la lutte. Même si les critiques sont inévitables, nous espérons que le sens et le message de l’action est compris.

Nous n’avons plus peur.

Avec ce communiqué nous voulons informer des sabotages suivants :

Plus d’une centaine de DAB des quartiers de Barcelone et sa périphérie. Au cours des mois de juin, juillet et août en cassant les écrans ou en brûlant des objets à l’intérieur.

Des tags sur les locaux de partis politiques et des hôtels de standing

Depuis ici nous saluons les compagnon(ne)s en lutte :
Les Loups Noirs
Des Anarchistes Nihilistes de Barcelone
Les moins que rien

Un poing levé
La Milice Noire

Source: Contra info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s