Le parti néo-nazi grec Aube Dorée s’installe à Montréal

Le 19 août, une conférence sur le « trouble social en Grèce » a été organisée au Centre Saint-Pierre à Montréal avec entre-autres des conférenciers du parti néo-nazi grec Aube Dorée.

Aujourd’hui on nous informe qu’une section locale du parti néo-nazi Aube Dorée se serait installée à Montréal. Samedi, ils organiseront une collecte d’aliments et de médicaments pour les envoyer au parti Aube Dorée, qui seront distribués uniquement aux « grecs de souche ».

L’évènement a été annoncé dans le journal hellénophone VIMA à Montréal et indiquait avoir lieu au 6992 av. du Parc entre 10H et 16H. Les néo-nazis ont pris la peine d’organiser leur évènement en face d’un poste de police pour s’assurer de ne pas être dérangés.

Rectificatif : L’adresse indiquée dans le journal n’était pas la bonne. La collecte de dons aura lieu devant le Hermès Overseas Transport (HOT) au 6692 ave du Parc (à côté de l’ancienne allée de quilles). Quelqu’un a parlé avec la réceptionniste, qui a dit qu’elle ne s’inquiétait pas trop de leurs motivations, « we’re just doing the shipping ». 
Le numéro de téléphone de la compagnie est (514) 270-1961, si vous voulez leur faire part de vos inquiétudes. 

Voici une photo de l’article publié dans le journal en question :

 

Conférence du parti néo-nazi Aube Dorée

La salle était louée par Maxime Taverna du groupe Trouble Makers et de l’organisation La Bannière Noire. Plusieurs personnes répertoriés sur notre site y étaient présents, notamment des militants du groupuscule néo-nazi Faction Nationaliste ainsi que Jonathan Stack (chanteur du groupe Trouble Makers) et Simon Brisebois (chanteur de Coup De Masse)

Voici une photo de la conférence tirée de la page Facebook d’un membre de Faction Nationaliste :

On y aperçoit clairement le drapeau de la Grèce sur la table de conférence.

 

Informations sur Aube Dorée

Aube Dorée (Hrysi Avgi) est un parti politique néo-nazi bien installé en Grèce. Aux dernières élections le parti a réussi à faire élire 18 députés au parlement.

Dans un article du magasine d’Aube Dorée, l’éditeur Michaloliakos a écrit un article ayant pour titre « Hitler pour 1000 années » faisant l’apologie du nazisme et de la suprémacie blanche. (Source)

We are the faithful soldiers of the National Socialist idea and nothing else » and « […] WE EXIST, and continue the battle, the battle for the final victory of our race1987, 42 years later, with our thought and soul given to the last great battle, with our thought and soul given to the black and red banners, with our thought and soul given to the memory of our great Leader, we raise our right hand up, we salute the Sun and with the courage, that is compelled by our military honor and our National Socialist duty we shout full of passion, faith to the future and our visions: HEIL HITLER!

En juillet, le parti Aube Dorée a commencé des collectes de sang pour créer sa propre banque de sang strictement réservée aux Grecs de souche afin d’en « préserver la pureté ». Le parti a placardé la ville d’affiches appelant les Grecs à ne donner leur sang qu’aux Grecs.

Dans son programme politique officiel, le Parti prévoit expulser tous les immigrés de Grèce ainsi que l’élimination des homosexuels, des handicapés, des malades mentaux, des toxicomanes et des alcooliques incurables. Les militants du parti agressent fréquemment des immigrés et des homosexuels.

Un des députés, Artemis Matthaiopoulos, est aussi le chanteur du groupe néo-nazi « Pogrom » qui font des chansons avec pour noms, entre-autres, « Auschwitz » ou « fuck Anne Frank ».

Les différentes publications du parti, ses membres et les structures affiliées, font fréquemment usage d’une symbolique plus ou moins ouvertement néonazie1,14 (saluts fascistes15, croix gammées stylisées16, utilisation du méandre noir sur un drapeau rouge, le tout rappelant le drapeau nazi). Les publications sur papier et les sites en ligne comportent de nombreux articles et photographies concernant des organisations ou des personnalités liées au Troisième Reich, comme la SS ou Magda Goebbels17 par exemple.

Nikólaos Michaloliákos, fondateur du parti, s’est fait remarquer en faisant un salut nazi au conseil municipal d’Athènes, où il a été élu en novembre 201013.

Ses militants se font également remarquer pour des agressions, armés de barres de fer, contre les immigrés, avec une complicité de la police19 ainsi que la formation d’escadrons visant à attaquer des militants de gauche.

Le 14 mai 2012, Nikólaos Michaloliákos, le chef du parti, a remis en cause la mort des six millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale au cours d’une interview accordée à une chaîne de télévision, niant l’existence des chambres à gaz et des fours crématoires dans les camps de concentration nazis26.

Plus d’informations :

Source: http://www.fachowatch.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s