Au sommaire de CQFD n°103

 « Le printemps a la vie dure » > Le dossier. Vous vous souvenez dudit « Printemps érable » au Québec le printemps dernier ? De la grève étudiante puis des manifs de casseroles qui perturbaient la routine de Montréal tous les jours ? Les médias en parlaient dès juillet avec nostalgie, insistant sur l’expression « printemps dernier » pour s’assurer que justement ce soit bien le dernier. L’article « Sous les pavés, l’érable », dans le CQFD de juin 2012 (n° 101), examinait les causes et décrivait les assemblées de quartier contre la « loi Matraque » du 18 mai. Depuis, l’été est passé par là, l’application de la loi spéciale et les élections du 4 septembre ont accompagné la fin des grèves. La Classe – organisation regroupant de nombreuses associations étudiantes – aurait préféré continuer la bataille, mais la pause s’est imposée. Façon carte postale de Montréal, on vous raconte ici les événements qui ont agité l’été et marqué une rentrée scolaire suspendue à l’échéance électorale.

« Néozarrivants » > Il existe, dans le monde du web, un site prêt à venir au secours de ceux que le destin (ou une simple mutation) auraient le malheur d’envoyer vivre (ou survivre) à Marseille.

« Retour de confiance » > Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), aura fait le buzz le 30 août en déclarant que, sauf le respect dû aux dirigeants allemands : « Nous ne renoncerons pas à la mutualisation des dettes publiques . »

« Expulser les délogés » > Le mardi 28 août, le Centre social autogéré de Toulouse, plus connu sous le nom de Crea (Collectif pour la réquisition, l’entraide et l’autogestion), a été expulsé par la police. CQFD, dans le reportage qu’il lui avait consacré dans son numéro de mars dernier, évoquait déjà cette sinistre éventualité. Rencontre à chaud avec cinq participants de cette défunte expérimentation sociale qui n’a pas tardé à renaître ailleurs. Le 7 septembre, un nouveau bâtiment a été ouvert…

« Avoir le cancer, plutôt crever ! » > Scandaleux ! Des habitants de Tarente, port industriel du sud de l’Italie, exigent la fermeture de l’usine qui les fait vivre, et dont les émanations de dioxine provoquent maladies et morts dans la région.…

« Se tuer au travail ou vivre d’air pur ? » > Le 17 août, un Comité de citoyens et de travailleurs libres et conscients se rassemblait à proximité du centre-ville de Tarente, bloqué par les carabinieri. Andrea Bottalico, rédacteur au Napoli Monitor, était sur place.

« Abolir la guillotine sèche » > Les prisonniers politiques euskariens ont eu du bol cet été : pour un temps, l’ombre de leur carcérale condition a été titillée par les projos des médias. Outre-Pyrénées, ils sont quatorze en fin de vie à moisir en zonzon tandis que dehors la traque des militants indépendantistes continue.

« Mais qu’est-ce qu’on va faire du… Think tank Cartes sur table » > Ha, l’impertinence de la jeunesse ! Nous en manquions cruellement, paraît-il, dans ce pays gouverné, administré et pensé par une ribambelle de sexagénaires bien coulants, moulés à la louche des grandes écoles… Hé bien, c’est terminé ! Le 13 août dernier, à l’occasion de l’ébouriffant roupillon que furent les cent premiers jours de François Hollande, le think tank Cartes sur table, fondé en 2012 par des jeunes âgés de 25 à 35 ans, a publié cent propositions pour « améliorer la vie quotidienne des Français comme la situation du pays ».

« Citizen Murdoch » > Chronique médias. News Corporation, troisième empire médiatique mondial dirigé par Rupert Murdoch et fils, n’en finit pas de payer le scandale des écoutes téléphoniques pratiquées par News of the World (NOW), ancien fleuron de sa filiale britannique News International.

« Génération perdue » > Depuis la fin de la guerre en 1995, la Bosnie-Herzégovine tente de se trouver un avenir entre multiculturalisme, sirènes du marché et recherche d’une identité commune. De jeunes Bosniens nous livrent quelques fragments de ce petit bout d’Europe déchiré.

« Karibu Maoré ! (Bienvenue à Mayotte !) » > Histoires de saute-frontières. Léger émoi dans la presse française : un nouveau-né « clandestin » est mort au centre de rétention de Mayotte. Sur ce rocher français de l’océan Indien, il est d’usage d’appeler « clandestins » toutes les personnes qui arrivent des îles sœurs, de l’archipel des Comores. Notamment d’Anjouan, que l’on aperçoit à l’horizon, à 70 km de là.

« Vive la rentrée !!! » > Chronique Je vous écris de l’usine. Lundi 3 septembre, 9 h 30, réfectoire de l’atelier de fabrication d’ammoniac. Les cadres et les ingénieurs sont partis assister à la réunion hebdomadaire avec le directeur qui leur annonce son départ pour les hautes sphères de la hiérarchie de Total. Il n’aura pas fait long feu, à peine deux ans. Bref, on est tranquille jusqu’à midi. Aujourd’hui, c’est le calme plat. Silence des machines et des ouvriers pendant que les cuillères tournent dans les tasses de café. Les copains sont plutôt abattus. Parce qu’il a fallu se lever à 4 heures ce matin, mais aussi parce que l’atelier est encore cassé et que ça devient plus que grave.

« C’est pas l’harissa » > Chronique Rage dedans. Dans l’aube naissante, j’ai reçu ce texto de mon pote Jean-Marc (qui peut donc être, dans les heures où le jour pointe, d’une suprême délicatesse) : « J’ai super mal au cul, c’est l’harissa que j’ai mangée hier, ou c’est François Hollande ? »

« La révolte des vignerons de 1907 » > Les vieux dossiers. « Tout vigneron est une bourse plate, tout paysan n’est plus qu’un ventre creux. Ce n’est plus de la gêne, ce n’est plus de la pauvreté, c’est de l’extrême misère. […] À l’aide paysans, à l’aide vignerons, il faut défendre votre sol. Il faut défendre votre maison, il faut défendre votre existence, et le tocsin sonne au rassemblement ! ». Extrait du Tocsin du 21 avril 1907, organe de la lutte viticole confectionné dans la commune d’Argeliers (Aude).

« Au-delà des TAZ, le Jihad anarchiste ! » > Chronique Cap sur l’utopie. Il est assez étrange que personne n’ait relevé (tout du moins à ma connaissance) que l’inventeur de l’éperonnant concept des zones autonomes temporaires ou TAZ, Hakim Bey, travaillait sacrément du citron.

« Noise électrique pour France périphérique » > Ils portent les doux noms de Pneu, Marylin Rambo ou France Sauvage et viennent respectivement de Tours, de Lozère, ou de Rennes. On peut les voir suer sur leurs instruments et défoncer les tympans de leur public dans les caves de bars, quelques squats ou au fin fond du Massif central.

« Rap against the machine » > Entre flicage permanent et éruptions intermittentes de fièvre médiatique, la banlieue cherche des failles pour dealer ses colères en contrebande. Et si créer c’est résister, l’adage gagne en force quand on maîtrise la chaîne menant de la fabrication à la diffusion de son art dissident.

« Vu de Paris » > Rubrique dessin. La Défense — immeuble en construction (tour « Carpe Diem »).

« La culture nous prend pour des truffes » > La mairie de Marseille recrute mille bénévoles pour encadrer les festivités de 2013, « année capitale ». Comme à Lille en 2004, ces gentils blaireaux se convertiront en « ambassadeurs » d’une vaste couillonnade touristico-ludique censée civiliser une cité aux mœurs trop barbares. Depuis Paris, le Premier ministre a d’ailleurs évoqué 2013 comme une « opportunité formidable » pour « mobiliser les énergies » et, qui sait, mettre les kalachnikovs en sourdine…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s