Toulouse: Collège Bellefontaine en grève

Collège Bellefontaine - Toulouse.

Collège Bellefontaine – Toulouse.

L’ensemble du personnel du collège Bellefontaine, profs et vie scolaire, est en grève reconductible depuis six jours maintenant. Alors que le gouvernement parle d’ambition pour l’éducation prioritaire, nous constatons une nouvelle fois que rien ne change.

Printemps 2014, la réforme de l’éducation prioritaire de Vincent Peillon est lancée. Le collège de Bellefontaine est déclaré « collège de préfiguration » des nouveaux dispositifs REP + (Réseau Education Prioritaire ) avec charge pour son équipe pédagogique d’en tester le fonctionnement durant l’année scolaire 2014-2015.


Mais à la rentrée, nous constatons que Bellefontaine n’a pas été doté comme prévu, ce qui empêche le collège de tester la réforme. Aucune des dispositions législatives annoncées ne seront mises en œuvre faute de ne pas avoir été budgétisées. Ni celles au profit des élèves, ni celles au bénéfice de nos conditions de travail. (temps de cours devant élève allégé pour favoriser la concertation et l’aide personnalisée, augmentation de la dotation horaire pour pouvoir mettre en place l’accompagnement continu en 6éme, davantage de présence du personnel médico-social).


De plus si la réforme attribue une prime REP aux personnels titulaires, les assistants d’éducations et pédagogiques, précaires de l’éducation nationale et exposés aux mêmes conditions de travail que nous en sont exclus.


Très vite nous faisons remonter le problème à notre hiérarchie et sommes reçus à deux reprises par le directeur d’académie.


Mais face au mépris et à l’absence de réponses de ces derniers, l’indignation et la colère monte. Malgré les intimidations et pressions de notre chef d’établissement, nous décidons le jeudi 27 novembre de nous mettre en grève reconductible. Une très large majorité du personnel prof et vie scolaire s’engage alors dans le mouvement.


Tous les jours se tiennent des AG qui réunissent une trentaine de personnes qui décident ensemble de la suite à donner à cette lutte et organisent des actions (table de grève dans le quartier, occupation du collège, rassemblement devant le rectorat, tractage dans d’autres établissements scolaires,..).


Nous savons que nous ne sommes pas seuls, partout en France, depuis plusieurs semaines, des mobilisations, dans le cadre de la réforme REP, se multiplient. Face à la casse du service public d’éducation, face au mépris de la hiérarchie le rapport de force s’organise.

 

Texte des personnels en grève du collège Bellefontaine :

REP+ = Rien En Plus !!

L’ensemble du personnel éducatif du collège Bellefontaine de Toulouse, établissement préfigurateur REP +, est en grève reconductible depuis le jeudi 27 novembre.
Alors que le gouvernement parle d’ambition pour l’éducation prioritaire, nous constatons une nouvelle fois que rien ne change dans notre établissement, et que pour d’autres la situation empire.

« Des financements pas des redéploiements ! »

La loi instituant les REP prévoyait que des moyens nouveaux devaient être affectés à l’éducation prioritaire selon une logique d’équité et de justice. Or nous constatons, que dans notre établissement il n’en est rien. Aucunes des dispositions législatives annoncées dès le printemps 2014, faute de ne pas avoir été budgétisées, n’a été mise en œuvre depuis la rentrée, ni celles au profit de nos élèves, ni celles au bénéfice de nos conditions de travail (accompagnement continu en 6°, pondération de 1.1 sur nos services, davantage de présence médico-sociale). Pire !!! un grand nombre d’établissements du 1er et du 2nd degré sortent de l’éducation prioritaire et se voient retirer les moyens dont ils disposaient jusqu’à présent.
Les politiques d’austérité aggravent les conditions de vie et de travail d’une large majorité de la population et amplifient les difficultés des familles et des établissements scolaires des quartiers populaires.

« Exiger la fin de la précarité »

La précarité ne cesse également de s’accroître, notre ministère ayant massivement recours aux contrats précaires même dans les établissements de l’éducation prioritaire dont on sait que la stabilité des personnels est un gage de réussite scolaire. Il faut exiger une pérennisation de ces postes et une prise en compte de la pénibilité du travail.

« Mobilisons nous ! »

Partout en France, depuis plusieurs semaines, des mobilisations, dans le cadre des réformes REP, se multiplient afin d’exiger l’arrêt de ces politiques d’austérité qui attaquent le service public d’enseignement.
Il est urgent de se rencontrer, de s’organiser afin de construire le rapport de force nécessaire à une politique éducative ambitieuse du 1er degré à l’université.

Source: Les personnels en grève reconductible du collège Bellefontaine
Contact : education.blf31@gmail.com – Paru sur: https://iaata.info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s