#Paris : un responsable syndical tabassé par la police

Le 23 juin, à l’appel de la Fédération du commerce et des services CGT, une manifestation était organisée devant le ministère de l’économie et des finances. Témoignage d’Arnaud, militant CGT en Indre-et-Loire, initialement publié sur La Rotative. [EXTRAITS]

« On a organisé une initiative devant Bercy contre la loi Macron et toutes les dispositions, toutes les saloperies qui tombent sur les salarié-es du commerce en ce moment – par exemple, le travail du dimanche à la Fnac [1]. Le rassemblement était paisible. Plus de 600 salarié-es étaient présent-es, donc on n’était pas sur l’emplacement initialement prévu avec la préfecture.

On a occupé les rues qui étaient devant le ministère, et ça a un peu bousculé. Les flics étaient très tendus. Un officier de police, qui avait une matraque télescopique fermée dans son poing, a frappé à plusieurs reprises le secrétaire général de la fédération du commerce, Amar Lagha, qui souffre de multiples contusions et va porter une minerve pendant une dizaine de jours.

[…] Les copains étaient assez remontés, et les flics ont donné d’autres coups, ont balancé des gaz… Des copines ont été molestées. Tout ce qu’on peut voir dans des manifestations « électriques ». Mais d’autres actions contre la loi Macron sont prévues dans les prochaines semaines. »

La fédération SUD Commerce et Services a publié un communiqué sur le sujet, sous le titre « Contre la politique de la matraque, solidarité et mobilisation » :

« Notre Fédération apprend avec stupéfaction les violences policières dont ont été victimes les centaines de manifestant-es réunis hier à l’appel de la Fédération CGT du Commerce devant le ministère de l’économie à Bercy et qui ont conduit à l’hospitalisation de son secrétaire général.

Elle condamne la politique de la matraque du gouvernement qui, après être passé en force à l’Assemblée via l’utilisation du 49-3, veut faire taire toute contestation à l’encontre du projet de loi Macron. »

[1A propos des dispositions de la loi Macron dans le commerce, lire notamment Commerce : « La loi Macron reprend les revendications des patrons sur le travail de nuit ».

Voir l’article original : ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s