#Besancon : Communiqué des Battant.e.s suite à l’attaque de la librairie anarchiste

Nous, militant.e.s anarchistes autonomes de Besançon, regroupé.e.s récemment au sein du collectif  » Les Battant.e.s « , avons appris ce matin avec grande colère que nos camarades du groupe Proudhon de la FA ont subi une attaque de la part de personnes d’extrême-droite sur la librairie l’Autodidacte, située 5 Place Marulaz à Besançon.

La librairie, le lendemain de l'attaque.

La librairie, le lendemain de l’attaque.

Dans la nuit de samedi 17 à dimanche 18 octobre, vers deux heures du matin, une dizaine de néonazis se sont rendus Place Marulaz. La moitié ont fait le guet et les autres ont commencé à casser les panneaux en bois qui protègent la vitre, avant de briser cette dernière dans le but de pénétrer dans la librairie et probablement de la saccager (voir ici l’article du groupe Proudhon). Heureusement, les client.e.s du bar le Marulaz, situé en face de la librairie anarchiste, n’ont pas laissé faire et ont réagi en jetant des bouteilles de verres et autres projectiles sur les fachos, qui ont pris la fuite.

Les dégâts sur la porte.

Les dégâts sur la porte.

Nous tenons à saluer cette réaction populaire, qui montre qu’à Besançon, et a fortiori dans le quartier Battant, les fachos ne sont toujours pas les bienvenus. La solidarité a une fois de plus fonctionné. Un grand merci et bravo aux personnes qui ont réagi !

Quelques minutes plus tard, la même bande a agressé deux personnes en terrasse d’un bar sur les quais. L’une de ces personnes serait toujours à l’hôpital. Nous lui adressons ici une pensée solidaire et lui souhaitons un bon rétablissement.

Nous savons que deux suspects ont été interpelés et placés en garde à vue. Il semblerait qu’il s’agisse de Teddy Mairet, un néonazi, et Sébastien Favier, néonazi également, ancien légionnaire, connu sous le pseudonyme éloquent  » le sanglier « . Deux individus que nous connaissons très bien. D’après nos informations, ils étaient ivres et ont été placés en dégrisement avant d’être mis en garde à vue et interrogés dans l’après-midi de ce dimanche.

Nous tenons à témoigner notre plus grande solidarité à nos camarades du groupe Proudhon. Une attaque contre l’un.e d’entre nous, toutes organisations confondues, ainsi que les autonomes, est une attaque contre nous toutes et tous. Par cet acte que nous considérons TRÈS grave, c’est l’ensemble des anarchistes qui sont visé.e.s, c’est donc collectivement que nous répondrons à cette attaque.

Dès ce dimanche, le quartier Battant a vu fleurir de nombreuses affiches antifascistes. De nombreuses personnes sont venues apporter leur soutien à la librairie tout au long de la journée. Nous les en remercions chaleureusement.

Avec l’ensemble des anarchistes de Besançon et toutes les personnes révoltées par ces actes, nous envisageons d’organiser une manifestation antifasciste samedi 24 octobre [1] (heure et lieu à confirmer).

[1] La manifestation aura finalement lieue samedi 31 octobre à 14 HPlace Marulaz

La solidarité ne s’est pas faite attendre !

Nous savons également que des néonazis se réunissent régulièrement au 3 chemin des Monts de Bregille à Besançon, chez la famille Coursault, dont le père est connu pour ses collages d’affiches FN sur Besançon, pendant que le fiston (Jonathan Coursault) joue au parfait nazi en faisant des soirées avec ses petits copains fascistes où ils se bourrent la gueule en uniformes du IIIème Reich. Véridique !

Leur local, qu’ils ont baptisé de façon très originale  » le bunker « , se trouve dans le hangar de leur maison dans lequel le papa de Jonathan réparait des vélos auparavant, avant d’en faire un bar privé pour son fiston nazillon.

Ce local représente une véritable menace pour la sécurité des habitant.e.s de Besançon, qui pour beaucoup souhaitent vivre en paix, que les personnes soient blanches, noires, marrons… Bien loin de tous les clichés et de la haine véhiculée par ces individus, Besançon est une ville métisse, multiculturelle et antifasciste. Nous aimons vivre ainsi ici, toutes et tous ensemble, mélangé.e.s. C’est à l’essence même de cette ville que ces êtres haineux s’attaquent une fois de plus.

Nous savons également que cet été, un couple d’homos a été agressé aux jardins de la Gare d’eau, et nous soupçonnons que ces mêmes néonazis soient impliqués dans cette agression.

Face à leur violence, nous ne nous laisserons jamais intimider ni impressionner. Ils nous prouvent une fois de plus leur manque de courage : venir de nuit s’en prendre à un local anarchiste, se mettre à dix pour agresser deux personnes.

Courage… Zéro ! Intelligence… Zéro !

Toutes et tous dans la rue samedi 31 octobre à 14 H Place Marulaz en solidarité avec nos camarades du groupe Proudhon !

PAS DE FACHOS DANS NOS QUARTIERS, PAS DE QUARTIER POUR LES FACHOS !

Les Battant.e.s – Collectif d’en dehors

Manifestation samedi 31 octobre. Plus d’infos ici.

Publicités

Une réflexion sur “#Besancon : Communiqué des Battant.e.s suite à l’attaque de la librairie anarchiste

  1. Pingback: #Besançon : Manifestation antifasciste samedi 31 octobre à 14 H | Le Libertaire Bisontin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s