Grèce : destruction des locaux de Tiresias par les anarchistes

Mercredi 16 décembre, vers 9h du matin, au nord d’Athènes, 14 membres du groupe anarchiste Rubicon sont arrivés casqués sur des motos et ont rapidement dévasté les bureaux de « Tiresias ». Cette administration très spéciale recensaient, dans une immense base de données, la liste des emprunteurs insolvables de façon à les expulser de leur logement et à saisir leurs biens, notamment depuis la récente réforme du code civil accordée par Tsipras à la Troïka. Une réforme qui a encore aggravé la situation précaire des classes populaires en Grèce. Même « parmi les classes moyennes, beaucoup de personnes sont également susceptibles de perdre leur logement » selon une étude récemment rendue publique par un groupe de chercheurs en sciences sociales. Une situation qui rappelle celle des expulsions massives en Espagne, notamment en Andalousie*, causant de nombreux suicides.

Aucun ordinateur ou imprimante n’aurait échappé aux coups de marteau du groupe Rubicon :

Mercredi soir, la police a arrêté 7 suspects. Mais jeudi et vendredi, de nombreuses personnes ont salué cette action et ont demandé la libération des emprisonné-e-s menant ce genre d’actions qualifiées « d’interêt général » contre « la barbarie capitaliste en Grèce ».

Source : http://blogyy.net/2015/12/19/parmi-les-actions-de-resistance-qui-se-multiplient-en-grece/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s