Besançon : Intégristes NON !

Ce dieu qui ne nous est jamais apparu s’est érigé en notre cité sous forme matérielle. Oh ! Ignorance, ainsi donc le maçon s’est échiné à bâtir l’édifice d’une fable… Les peuples anciens ont rêvé ; aussi faux qu’Adam et Eve, la mer entr’ouverte et les pluies de grenouilles, ce ne sont qu’abrutissements qui nous ont été prêchés. Légendes ineptes, stupides écritures, vomissures millénaires d’une sottise sans nom. Ainsi le prolétaire Comtois fût emmené à ériger un bâtiment infâme à l’intérieur de sa cité. Il donna sa sueur à une affabulation. Désormais les lieux de connaissances qu’il avait édifié pour ses enfants sont la proie de la plus pure ignorance. Nous, anarchistes assumés, fils des Lumières, revendiquons et revendiquerons tous remparts contre la sottise. Nous ne sommes pas gentils.

NOUS SOMMES IMPRÉVISIBLES

Un article dans l’Est rep du 30 juillet 2016, faisait état d’inscriptions anarchistes sur la chapelle de Sarrail. En fouillant un peu sur le web, j’ai découvert qu’ils ont pompé la version des intégristes sur leur site immonde. Il existe pourtant un autre son de cloche, puisque l’acte a été revendiqué sur un site belge. Je reproduis ici le communiqué paru sur indymedia Bruxelle :

sarrail3

« Il y a quelques semaines, on apprenait par un article de la presse locale qu’une partie des anciens bâtiments de l’université de lettres de Besançon, appelés « Sarrail », avaient été cédés aux catholiques intégristes de la « Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X » pour la modeste somme de 270.000 euros. Ce bâtiment, ancienne chapelle réhabilitée en amphis, est désormais aux mains de ces fous de Dieu liberticides, racistes, homophobes, antisémites, etc… Ces fascistes qui avancent en soutane cherchent à s’implanter durablement à Besançon, puisqu’ils ont déjà une chapelle dans un secteur excentré de la ville (située au nord de Besançon rue du Maréchal Lyautey), où ils ont par le passé organisé plusieurs conférences aux côtés d’Alain Escada, néo-nazi notoire et maître à penser de l’organisation d’extrême-droite catholique « Civitas ». Ils assurent également chaque année au mois de novembre les prières de rue contre l’avortement et la contraception. Rappelons qu’ils ne sont pas seuls à vouloir imposer leur ordre moral au centre-ville. L’église de la Madeleine dans le quartier Battant organise plusieurs dimanches dans l’année des processions dans les rues du quartier. La religion, d’où qu’elle vienne, est un poison pour tout esprit libre qui cherche à s’émanciper.

Pour signifier notre refus de leur implantation en plein cœur du centre-ville,et de la complaisance avec laquelle leur est vendu à bas prix un bâtiment public, dédié à la connaissance, nous sommes allés dans la nuit du 24 au 25 juillet pourrir le bâtiment en lançant une vingtaine d’œufs de peinture sur la façade et en repeignant ses murs de slogans blasphématoires tels que « A bas la calotte, vive la capote », « Ni Dieu ni maître » ou encore « Cathos fachos hors de nos vies ».

Ceci n’est qu’une première étape dans notre détermination à ne laisser aucun espace à ces fascistes, que ce soit à Besançon comme partout ! Nous resterons le pire cauchemar de ces fanatiques religieux. »

Source : https://bxl.indymedia.org/spip.php?article11644&lang=fr

Publicités

2 réflexions sur “Besançon : Intégristes NON !

  1. c’est pas très glorieux de faire ces inscriptions illicites et j’espère que quelqu’un portera plainte contre vous. Les cathos sont des gentils et pourquoi vous ne vous attaquez pas à d’autres religions ? vous avez peur ?

    J'aime

    • Primo, je ne suis pas l’auteur de ces dégradations, je relaie l’information simplement, même si j’approuve à 100% ce genre d’initiative. Secundo, tu me dis :  » les cathos sont des gentils « . Bravo ! Ça c’est un argument. Comme si dans la vie il y avait des « gentils » et des « méchants » ; on n’est pas dans un conte de fée ! De plus, ce ne sont pas des cathos ordinaires, mais des Lefebvristes, c’est à dire des intégristes, des antisémites. Ils sont contre le Vatican II car ils le trouve « trop à gauche » et ils sont bien évidemment islamophobe. Tertio, les anarchistes ne combattent pas la foi, chacun-e est libre d’avoir les croyances qu’il/elle veut ; ce que les anarchistes combattent, c’est les autorités religieuses et le pouvoir de la religion sur les individu-e-s. Nous avons bien nous aussi des membres de notre famille qui sont croyant-e-s, des ami-e-s… Nous l’acceptons, mais nous ne voulons pas nous voir imposer leurs croyances simplement. La religion doit rester dans le domaine de la vie privée. Bien sûr, même si nous respectons les convictions de chacun-e, en tant qu’anarchiste nous déplorons qu’après 4000 ans, le mythe perdure encore. L’humanité a donc si peu avancé dans cette obscurité… Tu me demandes si nous avons peur ; celle-ci nous ne l’avons jamais connue en plus de 150 ans de combat anarchiste. Nous sommes des volontaires. Une seule chose nous effraie, c’est la sottise dont tu te fais la vile et servile courroie de transmission. Portefaix !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s