Des nouvelles de mon procès

Tout d’abord je tiens à remercier les personnes présentes pour me soutenir ainsi que les personnes non-présente qui m’ont communiqué leur soutien sous diverses formes.

Le procès en lui même a été très rapide, le verdict doit tomber le 21 juin mais normalement il devrait y avoir au mieux : prescription des faits, au pire une amende symbolique de 1€. Le but étant d’après ce qu’on m’a fait comprendre de pouvoir me gronder en place publique.

J’en prend note…

LA  LUTTE CONTINUE ! LA LUCHA SIGUE !

Besançon : CR de la mobilisation du 9 mars

Je suis arrivé peu après 10 H, l’assemblée générale comptait environ 150 membres. Ce qui m’a frappé, c’est qu’il y avait des jeunes lycéen-ne-s, des étudiant-e-s, des salarié-e-s, des chômeurs/chômeuses, des retraité-e-s. J’ai vraiment été content de voir qu’à la question : « êtes vous pour la négociation de la loi ou pour son retrait total ? » Le retrait total a été demandé à l’unanimité ! Nous sommes donc toutes/tous d’accord :

ce torchon de loi, on n’en veut pas !

Il a été décidé de créer un collectif bisontin de lutte contre la loi travail. Ce collectif s’est réuni ce vendredi 11 mars à la fac des lettres et les participant-e-s ont crée un tract et une affiche que je diffuserai sur ce blog prochainement.

Pour en revenir au 9 mars, la manifestation prévue à 13 H a démarrée vers 14 H car des gens continuaient d’affluer. 4000 personnes selon les organisations (2500 selon la préf’) se sont élancées dans les rue du centre-ville de Besançon en criant des slogans tel que :

  • Ni amendable, ni négociable, retrait, retrait du projet de loi !
  • Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, de cette société là, on n’en veut pas !
  • MEDEF, MEDEF, mais défonçons les !
  • Les patrons ne comprennent qu’un seul langage : grève, blocage, sabotage !

Mais aussi une prostituée retraitée, venue soutenir les travailleurs :

  • Pute solidaire ! Les putes n’ont pas de patron, mais elles aiment pas Macron !

Cette journée fût une réussite, préparons la suite ! Dès que j’en saurai un peu plus sur le collectif contre la loi travail, je ne manquerai pas de faire un billet avec les liens, les contacts…

LA LUTTE CONTINUE !

MANIFESTATION

 JEUDI 31 MARS

PLACE DE LA RÉVOLUTION

(HEURE À DÉFINIR)

Lien de l’événement sur facebook : https://www.facebook.com/events/1273131829370206/?active_tab=posts

#Besançon : Compte rendu de la mobilisation antifasciste

Samedi 31 octobre, était organisée à Besançon, une manifestation antifasciste pour dénoncer les violences perpétrés contre des personnes ainsi que l’attaque de la librairie anarchiste l’Autodidacte, située 5 Place Marulaz (centre-ville).

Banderole de tête du cortège.

Banderole de tête du cortège.

La manifestation a mobilisée 450 personnes jusqu’au parc Micaud, puis en arrivant en haut de Bregille nous avons compté environ 250 courageu.x.ses.

Le cortège.

Le cortège.

 

Des camarades venu.e.s de plusieurs villes, dont Dijon. Merci à eux/elles.

Les camarades de Côte d'or.

Les camarades de Côte d’or.

 

Une cinquantaine de néonazi.e.s venu.e.s de toute la région et même de beaucoup plus loin étaient présent pour défendre leur local associatif au 3 chemin des Monts de Bregille. Ils/elles étaient cantonné.e.s la bas par la police et notre manifestation n’avait pas prévue de s’y rendre.

Les néo-nazes devant leur local.

Les néo-nazes devant leur local.

Durant notre ascension, nous avons collé des affiches et des autocollants antifascistes, nous avons distribué des tracts dans les boîtes aux lettres, nous avons pu également discuter avec nombres d’habitant.e.s et de passant.e.s. Beaucoup nous ont témoigné leur soutien. J’ai pu personnellement discuter avec des personnes âgé.e.s, qui m’ont parler de la guerre, des nazis… Qu’ils/elles ne voulaient surtout plus que de tels horreurs existent à nouveau, tout en étant très choqué d’apprendre qu’une bande de néonazis est en train de gangréner leur quartier.

Collage dans le quartier.

Collage dans le quartier.

Cette journée est une réussite pour nous. Le soir il n’y a pas eu à notre connaissance d’agressions homophobes ou racistes. Nous avons pris soin le soir d’alerter les boites de nuit et les bars gays sur cette journée ainsi que sur la violence perpétuée par cette bande de fachos de manière récurrente ces derniers temps. Nous les avons prié de prévenir leur clientèle d’être vigilante. Ils/elles nous ont chaleureusement remerciés.

Nous verrons les suites à donner, lorsque nous aurons fait une réunion de débriefing.

LA LUTTE CONTINUE !

Un compte rendu plus détaillé ici.

Crédit photo : CAB (collectif antifasciste de Besançon)

Besançon: CR du Resto-Trottoir de ce dimanche 30 nov.

Pancarte d'accueil.

Pancarte d’accueil.

Ce que je me disais hier, à propos du temps, dans le CR du rassemblement pro-IVG, à savoir si c’était grâce au bon karma du Resto Trottoir qu’on avait un si beau weekend, c’est confirmé: oui. Lire la suite

Besancon: Un bilan positif pour le rassemblement pro-IVG

On a ressorti notre banderole.

On a ressorti notre banderole.

Ce samedi 29 novembre, dans la capitale Comtoise, fraîche mais ensoleillée (sans doute grâce au Resto trottoir ce dimanche et son bon karma avec le temps ? ) Je m’égare un peu, mais quelle excellente journée que ce samedi ! Lire la suite

Besancon: CR de la manifestation contre les violences policières

image10

Image de la manifestation de samedi 22 novembre. Image: Syndicat-AMEB.

Après une prise de parole place du Huit septembre, le cortège s’est mis en marche dans le centre-ville, derrière une large banderole « Qui nous protège de la police? ». Lire la suite

CR du rassemblement antimilitariste du 11 novembre 2014

rassemblement-11-novembre

Rassemblement antimilitariste du 11 novembre 2014 – Besançon

Une cinquantaine de personnes se sont réunies ce mardi 11 novembre à Besançon au 11 rue Battant, au pied de la plaque en mémoire de Lucien Jean-Baptiste Bersot. Lire la suite