Archives de Tag: front comtois

Pour rappel concernant les bandes de fachos de la région Franche-Comté et Rhône-Alpes

Tout d’abord cet excellent article de Fafwatch, qui met en lumière des agressions de jeunes par des fachos:

Des agressions à Besançon ?

Cette agression a été filmée en Avril dernier Pont Denfert-Rochereau, centre ville de Besançon, par une bande de néo-nazis évoluant dans et autour d’un groupe fasciste, le Front-Comtois.

A la tête de ce groupe d’adeptes de musique NSBM (pour national socialist black metal) on trouve Nicolas Bidoli et sa compagne, Clémentine Damais. Ce charmand couple habite Thise, au 35B route de Besançon.

Nicolas Bidoli (Dagon le séquane sur facebook)

 

 

Clémentine Damais à droite sur la photo (Gallia est nobis)

 

 

Encouragé par le pilier faf historique local, Sébastien FAVIER, Nicolas BIDOLI a décidé de prendre en main la poignée de débiles perdus après les divers revers essuyés par le front comtois et de monter une section 3ème Voie Franche-Comté, n’hésitant pas à évincer pour cela Laura Jacquot,  qui s’était accaparée la mission.

A tel point que Nicolas marche maintenant dans les pas de Serge Ayoub, en tant que membre de sa milice, les JNR (Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires).

On notera qu’il est étrange qu’un fils de fonctionnaire à la trésorerie du CHU St Jacques comme Nicolas BIDOLI adhère au discours de Batskin qui, même s’il est grotesque, tente de se poser en défenseur du petit peuple. La précarité, ils ne doivent pas trop connaître chez les Bidoli…

 

On le retrouve sous ces couleurs lors des dernières manifestations nationalistes.

Les 2 chevelus au milieu du groupe de JNR : BIDOLI Nicolas et Brice SCHTAUFFEN

 

On le voit ici pour la manifestation parisienne du 13 mai accompagné de son mentor Sébastien FAVIER ainsi que de son ami Brice SCHTAUFFEN, qui lui aussi a signé pour Batskin aux JNR.

Brice SCHTAUFFEN s’était déjà fait remarquer en tant que JNR à l’occasion de la manifestation néonazie du 8 Octobre 2011 à Lille :

En bas avec le gilet jaune tenant la banderole

 

 

Brice Schtauffen se tient tout à droite avec le gilet jaune

 

Mais revenons sur notre pont, et faisons le tour de notre joyeuse bande NSBM :

Jordan Peter

 

 

Jason Quinnez, Brice Schtauffen et Elodie

 

Drapeau croix celtique en fond

 

Charles Arawn

 

 

Brice Schtauffen http://www.facebook.com/brice.schtauffen et élodie sa copine http://www.facebook.com/elodie.sequania, tout deux étudiants à l’ENIL de Mamirolle

 

 

Depuis quelques temps, Nicolas, Sébastien et leurs amis aiment se promener en bande le soir dans les rues de la ville mais pas pour faire de la politique :

En effet, même si le front comtois se veut une association à but politique, les préoccupations de ses membres et sympathisants sont bien ailleurs,

comme le montre cette seconde vidéo :

http://youtu.be/e9SSuNBB0Fg

Le Bisonteint a trouvé que ce groupe se nommait “werwolf sequania”, faisons maintenant un tour succint de ce “crew”.

 

 

Teddy Mairet, Fanny sa copine, Cyril (http://www.facebook.com/profile.php?id=100004008331475&sk=wall)  et son amie.

 

Sébastien Favier, Brice Schtauffen, Jonathan Coursault, Teddy Mairet accompagné de sa copine Fanny.

 

Elodie et Sébastien

 

Fanny

 

Jordan Peter et son amie

 

Nicolas Bidoli et “Charles Arawn” (http://www.facebook.com/arawn777)

 

Eric Simonin Joffrey Monnier ? => voir EDIT en bas d’article


Thierry Auer au centre

 

Thierry et Sébastien étaient de l’expédition qui est passée secouer le local du front de gauche place marulaz à Besancon il y a peu.

 

Absent de ce trombinoscope, Kevin Spano n’est pourtant pas loin…

En se penchant sur la boutique en ligne qui vend les produits “werwolf sequania” http://www.sequaniakg.com on peut constater qu’il en est le créateur :

domain:                      sequaniakg.com
status:                      LOCK,TRANSFER-LOCK-60
owner-c:                     LULU-11537350
admin-c:                     LULU-11537350
tech-c:                      LULU-10224036
zone-c:                      LULU-10224036
nserver:                     ns1.jimdo.com
nserver:                     ns2.jimdo.com
created:                     2012-04-30 16:12:25
expire:                      2013-04-30 16:12:25 (registry time)
changed:                     2012-05-01 07:10:14

[owner-c] handle:            11537350
[owner-c] type:              PERSON
[owner-c] title:
[owner-c] fname:             kevin
[owner-c] lname:             spano
[owner-c] org:
[owner-c] address:           rue de la litoniere
[owner-c] city:              Gennes
[owner-c] pcode:             25660
[owner-c] country:           FR
[owner-c] state:             FR
[owner-c] phone:             +33-33-0685226922
[owner-c] email:             sequaniakg@gmail.com
[owner-c] protection:        B
[owner-c] updated:           2012-04-30 16:11:58

Kevin Spano

 

Récapitulatif et informations complémentaires :

Sébastien FAVIER (JNR) habite à Chalèze, 13 route de la malate sangularusporcus@orange.fr

Nicolas BIDOLI (JNR) et Clémentine DAMAIS habitent au 35B route de Besançon 25220 Thise  06 70 98 24 70

Brice SCHTAUFFEN (JNR) et Elodie étudient à l’ENIL de Mamirolle (Grande rue – 25620 MAMIROLLE)

Kevin SPANO (Front Comtois) habite au 11 rue de la litonière 25660 GENNES  06 85 22 69 22

Jonathan COURSAULT (Front Comtois) habite au 3 chem Monts de Bregille Haut 25000 BESANCON  03 81 88 32 94

Thierry AUER ( sympathisant Front Comtois) habite à Montferrand le Château

Eric Simonin Joffrey MONNIER (Front Comtois), originaire du nord Franche-Comté, étudie au CFA de Besançon (10 Rue François Villon à Besançon)  06 68 39 52 31 (voir EDIT en bas de l’article)

 

 

Des partisans d’une Europe blanche un brin nostalgiques : affiches du PNFE

 

Eric fier de son lada. (voir EDIT en bas de page)

 

C’est bien Teddy Mairet qui est à l’origine de la diffusion de la seconde vidéo.

 

EDIT : mail reçu 24H après la publication et explications

Bonjour,

Votre site est très intéressant.

Juste un erratum, le jeune que vous avez identifié comme s’appelant Eric Simonin est une erreur il s’appelle Joffrey Monnier et habite chez son beau-père Eric Simonin à Eloie(90)
c’est un membre du Wehrwolf Sequania et du Front-Comtois.

NDLR : éléments irréfutables :

  • il utilise bien l’adresse ericsimonin@aol.com
  • l’adresse qu’il donne à ses correspondants est 15 allée de la chaume 90300 ELOIE
  • le n° qu’il donne a ses correspondants est le 03.84.21.81.42
  • Eric Simonin est dans l’annuaire à cette adresse

 

 

ven 1 juin 2012

 

 

 

Front Comtois / JNR

 

Un dossier réalisé par le CVA-FC :

Ce dossier fût édifié par le CVA-FC (Collectif de Vigilance Antifasciste Franche-Comté) en Mars 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Fafwatch- FC

 

LE FASCISME C’EST LA GANGRÈNE ON ÉLIMINE OU ON EN CRÈVE!!!!!

Publicités

Reportages sur la « France de la haine » et sur l’extrême droite espagnole

Voici deux documentaires mis en ligne par le SCALP Besak. L’un sur la France de la haine et l’autre sur l’extrême droite en Espagne :

 

LA FRANCE DE LA HAINE

Ce documentaire a été réalisé par des militant.e.s antifascistes au cours de l’année 2011.

Il dresse un portrait de la France raciste, xénophobe et fasciste de ces dernières années, à travers 4 axes de lecture :

– Du racisme d’Etat aux groupes d’extrême-droite
– De la lepenisation de l’UMP à la dédiabolisation du FN
– Des Identitaires aux néonazis assumés
– De 3e Voie à Blood&Honour en passant par les Nationalistes Autonomes

 

L’EXTRÊME DROITE ESPAGNOLE

Ce documentaire a été réalisé par le collectif Accion Antifascista de Salamanque (Espagne).

Il présente les principaux groupes d’extrême-droite espagnols et nous donne une vue d’ensemble du mouvement fasciste actuel en Espagne.

http://antifasalamanca.net/


Agression d’extrême-droite: Témoignage d’un militant antifasciste libertaire bisontin

Je suis militant antifasciste libertaire depuis presque 7 ans maintenant, j’ai 25 ans. Je suis né dans la ville de Besançon et y habite toujours. L’un de mes parents est d’origine étrangère. Un de mes arrières grand-pères, commerçant en gros,  a fait passer des personnes en zone libre pendant la seconde guerre mondiale. Il les cachaient dans une ingénieuse caisse dissimulée sous son siège. Il ravitaillait également la résistance dans le haut-jura. Dénoncé par un membre de son village, il fût arrêté par la Gestapo et emprisonné à la citadelle de Besançon.

Je vous raconte tout cela parce que ça  me touche d’abord et pour me présenter.

À Besançon, il y a une véritable culture antifasciste qui existe depuis fort longtemps. L’immense majorité des jeunes qui grandissent dans la sublime cité de Proudhon, Fourier, Victor Hugo (bien qu’il détestait cette ville, la trouvant trop cléricale à son goût), pour ne citer qu’eux; sont conscient.e.s du caractère multi-ethnique de notre chère ville. Ils ne ressentent pas, je pense, le besoin de développer des sentiments de haine des étrangers, des exclu.e.s, des différent.e.s…

J’habite le quartier Battant. Ici, comme partout à Besançon et beaucoup de monde le sait,  nous vivons ensemble, les Blancs, les Rebeux, les Blacks, les Turcs, les Kurdes, les Tissmés,  les vieux, les jeunes, les entre-deux, les commerçants, les juifs, les musulmans, les catholiques, les pauvres, les sans-paps… Tout le monde se connaît au moins de vue.

Tout ces gens la s’embrouillent souvent, se battent parfois, se réconcilient, ou pas; mais il y a des choses sur lesquels tout le monde (ou presque) est d’accord, comme :

PAS DE FACHOS DANS NOS QUARTIERS !! NO PASARAN !

 

Récemment sur le net, deux vidéos ont été postées par des néonazis via un site vidéo très connu. Dans ces vidéos, on peut voir des militants d’extrême droite que nous connaissons toutes/tous très bien, agresser des jeunes. Une scène se déroule à la terrasse du Pub de l’étoile (proche ex-pont Battant), l’autre un peu plus tôt dans l’année sur le pont de la République.

Ces jeunes personnes que l’on voit se faire agresser, je les connais. Ils sont attaqués lâchement, car même s’ils étaient dans notre groupe, ce qui n’est pas le cas, ils sont jeunot (sans faire d’âgisme). Ce ne sont pas les seuls. Eux ont osés poster des vidéos comme celle-ci, mais un autre jeune (16 ans) que je connais aussi a déjà été agressé dans le souterrain[1] qui mène au lycée Jules Haag par le sanglier (Sebastien Fèvre de Chalèze. Cet imbécile n’a rien trouvé de mieux à faire que lui brûler le bout de son nez avec son briquet!

Ces nervis que l’on connaît, sont d’une lâcheté sans nom et sans limite. Mais bon, qu’attendre d’autre que lâcheté, médiocrité et débilité de la part d’un néonazi ??? Je me le demande !!

Voici une photo de certains membres de WS (source FW-FC)

 

Je suis entièrement d’accord avec l’article de Fafwatch, bien qu’il y ai certains détails que j’ignorais. Ces individus sont bien ceux décrit, je les identifient formellement.

La présidente du Front Comtois (Laura Jacquot) est venue affirmer sur le plateau de France 3 que ces attaques étaient le fait d’un groupe Werwolf Sequania (WS) avec lequel le Front Comtois n’aurait aucun lien. Que ce groupe existe, je ne conteste pas ses dires, qu’il n’est aucun lien en apparence aussi, (bien que l’on connaisse le ton franchement raciste du Front Comtois et l’agressivité de ses membres). Ce que je peux affirmer, c’est que certains de leurs membres se retrouvent dans WS (Werwolf Sequania) et ont participé à l’action de la terrasse du pub de sûr selon moi, tout comme aux services d’ordre de SOS tout petit le 20 novembre 2010.

Laura Jacquot répète plusieurs fois que se sont des militants nationalistes qui répondent à un harcèlement permanent de la part de « gauchistes extrémistes ». À mourir de rire.

Je tiens à dire que si le Front Comtois et ses sbires ont voulu envoyer un message aux antifascistes radicaux, clairement anarchistes, ils se sont trompé de personne. Si aucune plainte n’a été déposée, les auteurs n’en demeurent pas moins connu.

Même si la préfecture, la justice et tout le tralala ne fait pas son boulot. comme d’habitude, il reste la justice populaire, qui, elle, fera son chemin j’en suis sûr.

PS: n’approchez pas le quartier Battant, ou vous mourrez peut être noyé dans le Doubs !! (simple blague).Ici tout le monde est au courant de ce que vous avez fait.

A bas les traîtres, les fachos, les lâches !

Vive Besançon, la sublime, la hargneuse. Pas de fachos chez nous !

[1] : Bizarrement le même souterrain dans lequel le Front Comtois avait tourné un clip de campagne. Coïncidence ?   [à vérifier]

Je vous invite également à aller consulter ces articles et vidéos :

http://fafwatchfc.noblogs.org/post/2012/06/28/des-agressions-a-besancon/

http://bisonteint.net/2012/06/27/une/besancon-deux-agressions-attribuees-a-des-neo-nazis-publiees-sur-youtube/

http://bo-regions-franche-comte.francetelevisions.tv/2012/06/29/besancon-operations-punitives-de-lextreme-droite-contre-des-anarchistes-38643.html

 


Besançon : Rassemblement Antifasciste Lundi 21 Mai 2012 !! Contre l’implantation des nazillons du Bloc Identitaire en Franche-Comté