Archives de Tag: General

Le sabre et le goût Macron !

Macron en a décidé ainsi, les jeunes devront à nouveau passer par la case militaire. Ce que Chirac avait défait malgré les critiques de son propre camp, notre jupitérien président, 20 ans plus tard, le remet en place. J’en parlais ce soir même à mon cousin qui ne comprenait pas tout à fait ma colère… Il commençait à m’exaspérer et j’ai dû faire alors preuve d’un peu de pédagogie…

Lire la suite


Besançon : communiqué suite au vandalisme des agences intérims et du PS

ARTICLE DE L’EST REP :

Des individus ont manifestement poursuivi leur action « coup de poing » dans la nuit de jeudi à vendredi, en marge de la manifestation contre la loi Travail. Dans un premier temps, un groupe d’une cinquantaine de personnes a attendu devant le commissariat que les policiers relâchent l’homme qui s’était illustré en sautant sur la voiture du maire. Chose faite peu avant minuit. Entre-temps, quelques-uns ont bloqué les voies du tram et ont rendu difficile la circulation automobile.

Après cette première moitié de nuit, tout le monde s’est dispersé dans la ville. A ce moment-là, quelques éléments diffus, pas forcément en lien avec la Nuit debout, selon les enquêteurs, en auraient profité pour s’en prendre aux vitrines des commerces situés entre l’avenue Fontaine-Argent et l’avenue Carnot. Ce vendredi matin, les dégâts semblaient considérables. Les tags, inscrits sur les murs, tournent tous autour de l’article 49-3 de la Constitution.

Les gérants des boutiques dégradées – une agence d’intérim et des assureurs, entre autres – au nombre de quatre ou cinq, n’ont constaté les méfaits que ce vendredi matin. Ils ont aussitôt porté plainte au commissariat. Une enquête est ouverte. Elle permettra peut-être d’appréhender les auteurs des faits au plus vite et, surtout, de confirmer ou non leur appartenance à l’un des mouvements de protestation contre la loi Travail.

P.-H.P.


Je suis solidaire de ces actes ! Quand on n’arrive plus à se faire entendre, pas étonnant que des choses comme ça arrivent. Le seul vrai casseur c’est l’Etat et son 49.3. Ceux qui brisent nos vies et nos rêves, nous voudrait à genou, quémandant presque notre droit de vivre dignement auprès d’eux. Eh bien non ! Nous ne nous mettrons pas à genou devant vous, nous comptons lutter debout et tant pis si quelques uns de vos carreaux sautent sous l’effet de notre lutte ; nous ne pleurons pas votre sort… Ces actes, loin d’être isolés de notre mouvement, ne sont rien à côté de la tempête qui vous attend en vous obstinant à faire passer cette loi dégueulasse et inhumaine. Attendez que les routiers entrent en grève eux aussi, je vous garanti que le rapport de force va s’inverser. Nous gagnerons parce que nous sommes plus que jamais déterminés à faire échouer cette énième loi antisociale, nous irons jusqu’au bout ! Jusqu’à faire de votre réalité un cauchemar.
Vous nous parlez de  » violence « , mais nous sommes TOUS/TOUTES pacifistes, nous aspirons à la paix contrairement à vous. Nous n’avons pas d’armée, de flics, fachos… pour nous protéger. Nous n’envahissons pas des pays pour piller les ressources, nous n’exploitons personne ! Notre classe et la vôtre, sont irréconciliables car antagonistes, alors n’essayez pas de nous faire chialer pour vos vitrines de merde !

LA LUTTE CONTINUE ! NOUS VAINCRONS !

PS : Et puis le verre, ce n’est jamais que du sable chauffé à haute température, contrairement à nos vies que vous détruisez qui elles sont faîtes de chair et d’émotions !


El Khomri : Ne laissons pas passer cette connerie !

Ce gouvernement, qui est en train de faire de la France une véritable démocrature, avec entre autre la mise en place de l’état d’urgence permanent, n’a pas fini de nous surprendre. La ministre du chôm… euh du travail va soumettre un nouveau texte de loi qui va encore plus favoriser les riches au détriment des plus pauvres.

Ce texte de loi remet en cause les 35 H et propose d’étendre la semaine jusqu’à 60 H pour les salariés, 40 H pour les apprenti.e.s. Le salaire et le temps de travail deviendront modulables. Le droit de grève sera remis en cause avec la tenue de « référendums d’entreprises ». Les journées de travail pourront s’étendre jusqu’à 12 H par jour ! Les heures supplémentaires seront payées dans un délai pouvant aller jusqu’à deux ans. Les procédures de licenciement seront assouplies, toujours à la faveur du patronat et les indemnités demandées par les salarié.e.s aux prud’hommes seront plafonnées.

Ce texte est une véritable bombe qui va faire éclater le peu de droits qu’il nous reste. Il s’inscrit pleinement dans le virage libéral entrepris par la France depuis 1983. la théorie du ruissellement selon laquelle en favorisant les riches, en dérégulant les marchés, en baissant les impôts…. cela favoriserait les pauvres aussi. Un capitaliste (dont vous m’excuserez d’avoir oublié le nom) expliquait qu’en nourrissant bien le cheval, plus de grain tomberait de sa bouche et les souris en bas auront plus de miettes à ramasser.

Nous devons nous organiser contre cette énième attaque contre nos droits, nous ne pouvons pas les laisser faire ! A coups de manifs, a coups de grève, d’émeutes, de sabotages : BARRONS LEUR LA ROUTE !!!