Archives de Tag: libertaire bisontin

Bonne année !

Je ne souhaitais pas faire de voeux cette année, tout ce que je souhaite c’est qu’on foute le feu au tas d’excréments dans lequel on baigne tou.te.s ensemble. Tant pis, vous l’aurez cherché :

ET BONNE ANNÉE !!!

Publicités

Besançon : La SAIEMB veut l’expulsion du « Bol d’R » et réclame une condamnation très lourde !

Jean-Louis Fousseret et Danièle Poissenot. (photo du site macommune.info)

Pour rappel, le « Bol d’R » a été ouvert mi-octobre à l’initiative de militant.e.s du collectif « SOLidarité Migrants fugiés ». Situé dans un local laissé à l’abandon rue d’Arènes, il ouvre le temps de midi et le temps du souper. Il a vocation à accueillir les familles de réfugiés avec leurs enfants en journée, afin qu’ils aient un endroit où être au chaud, où ils peuvent cuisiner, discuter, trouver de l’aide pour leurs démarches. Il y a aussi un espace avec des jeux pour les enfants.

Tout ceci fonctionnait plutôt bien depuis plus d’un mois et demi, sauf que la SAIEMB, société immobilière dont la mairie est actionnaire majoritaire et dont la présidente est Danièle Poissenot, adjointe au maire Jean-Louis Fousseret, demande à la Justice l’expulsion du local alors même que le collectif a demandé à signer un bail.

Jusque là me direz-vous, rien de très surprenant étant donné qu’il s’agirait d’une occupation illégale selon les Lois qui régissent notre société. La où le bât blesse,  c’est que la SAIEMB sollicite :

  • une condamnation solidaire de 150€ par jour à compter de la décision à intervenir et jusqu’à la libération effective des lieux.
  • une condamnation solidaire de 565.60€ par mois à compter du 14 octobre 2017 jusqu’à évacuation. (loyers)
  • 50€ de frais de saisine de la Justice.
  • remboursement du PV de l’huissier : 288.09€ + le coût de l’assignation.

Soit un total à l’heure actuelle d’environ 1500€ !!

Qu’ont donc fait ces militant.e.s, si ce n’est se montrer solidaires envers d’autres êtres humain.e.s ? Comme d’habitude, la bêtise triomphe ! Qu’attendre d’autre de la part de gougnafiers pareils…

L’audience aura lieu au tribunal (rue Mégevand) le 12 décembre à partir de 9h30, salle E.

Venez nombreu.x.ses ! Partagez l’info !


Burkina Faso : Forte mobilisation des étudiant.e.s à l’occasion de la venue de Macron

Des pneus ont été enflammés par des étudiants à l’approche du convoi de la délégation française.

Un autre son de cloche quand à la visite d’Emmanuel Macron à l’université de Ouagadougou. Beaucoup d’étudiant.e.s se sont vu.e.s refuser l’accès au campus par un très important dispositif policier, ce qui a entraîné des heurts, certain.e.s d’entre elles/eux voulaient poser des questions légitimes au Président français et dénonçaient la mobilisation de tout le système éducatif pour sa visite. Lire la suite


Le sabre et le goût Macron !

Macron en a décidé ainsi, les jeunes devront à nouveau passer par la case militaire. Ce que Chirac avait défait malgré les critiques de son propre camp, notre jupitérien président, 20 ans plus tard, le remet en place. J’en parlais ce soir même à mon cousin qui ne comprenait pas tout à fait ma colère… Il commençait à m’exaspérer et j’ai dû faire alors preuve d’un peu de pédagogie…

Lire la suite


De Besançon à Grenoble en passant par Nantes et jusqu’à Fribourg : Solidarité !

Je reprends le clavier pour crier ma rage quant aux intimidations exercées à l’encontre des camarades d’Indymedia Grenoble, qui mettent à disposition de tou-te-s une plateforme de libre expression sur le web. Suite à l’incendie de la brigade de gendarmerie de Grenoble, jeudi 21 septembre, un communiqué de revendication a été publié sur la dite plateforme par un collectif d’anarchistes. Suite à cela, les services de l’État OCLCTIC (Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication) ont envoyé une injonction à l’équipe du site pour la sommer de retirer ce communiqué qualifié de « provocation à des actes de terrorisme ou apologie de tels actes ». Idem pour les camarades de Nantes. Lire la suite


Appel à souscription

Dans l’affaire qui m’opposait à la Préfecture du Doubs, j’ai gagné mon procès les faits étant prescrits. Seulement, le travail de recherche, de rédaction… de mon avocat à un coût : 973€. Il n’aurait pas pu soulever la prescription pour le montant d’une aide juridictionnelle (env. 200€), c’est pourquoi j’avais choisi cette option. Je rappelle que dans cette affaire je risquais jusqu’à un an de prison et 30.000€ d’amendes + 1€ de dommage et intérêt. C’est donc un moindre mal.

Je lance donc un appel à souscription, une caisse sera disponible à la librairie l’Autodidacte, 5 place Marulaz, ouverte seulement le samedi de 15h à 19h durant la période estivale, ou si vous ne pouvez vous y rendre, vous pouvez déposer de l’argent ici : https://www.lepotcommun.fr/pot/2f0cq3i6

Je vous remercie d’avance.


Des nouvelles de mon procès

Tout d’abord je tiens à remercier les personnes présentes pour me soutenir ainsi que les personnes non-présente qui m’ont communiqué leur soutien sous diverses formes.

Le procès en lui même a été très rapide, le verdict doit tomber le 21 juin mais normalement il devrait y avoir au mieux : prescription des faits, au pire une amende symbolique de 1€. Le but étant d’après ce qu’on m’a fait comprendre de pouvoir me gronder en place publique.

J’en prend note…

LA  LUTTE CONTINUE ! LA LUCHA SIGUE !