Archives de Tag: revolution

Une révolution volée

« Mort à tous ceux qui s’opposent à la liberté des travailleurs » – Drapeau anarchiste ukrainien

Cet article fait écho au centenaire de la révolution russe d’octobre 1917. A coup sûr nous verrons commémorations vibrantes et drapeaux rouges brandis. Nous entendrons quelques fossiles post-staliniens s’accaparer une révolution qu’ils n’ont, en vérité, que prise en chemin, la création des soviets étant bien antérieure. Sous le masque d’un soi-disant « matérialisme historique », ils se targueront de conquêtes totalement usurpées. Lire la suite


Billet d’humeur: Il faut construire la grève générale expropriatrice

J’en ai ras le bol, ras le cul de tout ce merdier de monde. Tout ce qui se passe, des peuples entiers sont opprimé.e.s, exterminé.e.s! Je pense à nos camarades, ami.e.s, soeurs et frères en Palestine, qui souffrent cruellement; je pense aussi aux Syrien.ne.s qui crèvent depuis plus d’un an!! Plus d’un an d’extermination d’un peuple. (Il y a un moment ou il faut oser employer les bons mots!! )

En Grèce c’est la banqueroute, elle finira racheter par le FMI (en gros le fric puant volé pour être « généreusement » redonné au tiers-monde (les 3/4 de la terre quand même)

En Espagne c’est pareil, et ici en France? Et ceux du « bleds »? On en chie plus que trop;  professionnellement il y a des suicides partout, PARTOUT sévit l’austérité!!! l’U-E NOUS TUE!!! La FRANCE NOUS TUE TOUTES/TOUS!!!

CES GANGSTERS (IL N’Y A PAS QUE LES BANQUIER.E.S, TRADEURS/TRADEUSES) DOIVENT PAYER!!! CA SUFFIT LES CONNERIES!!

iLS SE FOUTENT DE NOUS ET PROFITENT BIEN

Et tout ces salauds qui s’encroûtent, quand je repense aux relevé bancaire qui avait circulé sur les réseaux sociaux de Thomas Joyandet (Fils de Alain Joyandet, voir plus loin) que ce petit *** d’étudiant bisontin qui se permet en décembre 2012 de débourser plus de 5000€ en moins d’un mois!!!!! presque 5 « SMICS réels »!!! Ca me donne la HAINE!!! oui!!

C’est ça la liberté? avoir du pognon et croire (même pas penser) que rien ne peut nous arriver? Alors que tant de gens le disent s’être retrouvé à la rue en un rien de temps.

Vous pouvez même constater (je n’ai pas pris de photo par dignité pour ses gens et sans leurs accords) les familles qui dorment actuellement alors même qu’il pleut dans des tentes, dans divers parc public de la ville.

Les promesses électorales sont déjà loin, et un slogan de menteur de plus : LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT!!!

une hausse du SMIC genre 20 ou 40 euros de paye en plus, tout les prix qui explosent, le chômage record!
Les futurs plans de licenciement Peugeot: 8000 postes!!!!! et y’en a des dizaines de milliers d’autres menacés à court terme!!

Le pire c’est que la bourgeoisie en profite pour s’en foutre plein les poches sur le dos de milliards d’humain.e.s!!!

Ils ne sont pourtant que quelques PARASITES à détenir tout ce qui est à nous toutes/tous!!!!!

Ils ont tout ce qui est à nous que parce qu’ils sont armés!!!!

Parce que leur grands penseurs de merde, leurs larbins les plus fidèles au final, ont construit un XXI eme siècle EXÉCRABLE !!! Qui nous mène droit dans le mur!!!

VU tout ce qui se passe dans le monde et ici en ce moment, il ne faut pas se leurrer, beaucoup de choses vont arrivées (bonne/mauvaise) dans un futur très proche. Nous ne sommes à rien de cette soit disant CRISE que LES NANTIS DE LA TERRE veulent nous faire payer!!!

J’aurais tendance à dire TROUS LEUR LA PEAU!!! Mais même si je suis quelqu’un de « potentiellement violent », je préférerais largement que notre classe d’oeuvrant.e, de travailleu-ses-rs, fassent finalement SON BOULOT !! et se FOUTENT EN GRÈVE!!!!

Qu’avons nous à perdre?? ABSOLUMENT RIEN ILS VENDENT NOTRE PEAU!!! MERDE!!! Faut se secouer!!!

On peut pas se laisser abattre comme ça, sans agir!!! Se laisser dépouiller lâchement!!! Comme une bande de « merdes »!! Excusez mon langage, mais je suis très en colère et y’a de quoi NAN???

ON EST TOUT, NOUS SOMMES TOUTES COULEURS CONFONDUES DANS LA MÊME MERDE ET AVONS LES MÊMES SALAUDS QUI NOUS OPPRESSENT!! CASSONS LEUR LA GUEULE!!

Ils font la guerre partout, il sème la misère et le désarroi partout ou ils passent pour se faire du fric ces FUMIERS!!!! CES ASSASSINS!!! SANGUINAIRES!!! BARBARES!!!!

Qu’ils crèvent tous sans déconner!!! On est beaucoup nous!! Nous nous devons de travailler à nous unir ensemble. Les miséreux, les « racailles » de la terre et la « midde classe » comprise, car on est sur le même radeau!! Faut pas croire!!

Pleins de petits commerçants ont fermés en ce moment à cause de la crise à Besançon, les cadres, les jeunes, les personne-agées qui se suicident ET DONT ON NE PARLENT PAS (La France consomme le plus d’anti-dépresseur au monde)…

Les prisons françaises sont les pires d’Europe avec la Roumanie! Les détenu.e.s se suicident: 51ème (officiel) depuis le début de l’année hier 15 août à 8H50 à la maison d’arrêt de Béthune. Suicide par pendaison d’un homme de 23 ans (sous surveillance après une 1ère tentative) le 14 août 2012. Avant-hier 9H24, on apprend qu’un autre suicide en prison a eu lieu à la CD Roannes Suicide par pendaison d’un homme de 20 ans le 03 août 2012

Le seul espoir rationnel réside dans une grève générale EXPROPRIATRICE ILLIMITÉE!!!! Cela de plus, que vu le nombre que nous sommes, nous pouvons leur foutre une sacré patée à ces connards qui vivent sur notre dos. ELLES/ILS sont très peu les vrais bourgeois. Ceux qui ont NOTRE POGNON!!!

Ce n’est pas la police et les militaires qui ferons tourner l’économie, il n’en on ni la formation, ni l’expérience, ni spécialement la fonction, et eux aussi ne sont pas des milliards comme nous.

Je pense qu’à un moment des flics auront le courage de dire NON!! STOP!!! À LEUR HIÉRARCHIE DE MERDE!!! Et les enverrons se faire foutre, comme mainte fois cela s’est fait dans maintes révoltes!!! Le fameux : CROSSE EN L’AIR.

Un militaire ne devrait pas exister selon moi, cependant ils existent, tout comme les flics, donc à un moment les plus intelligent fusillerons leurs chefs! À moins qu’ils ne soient pas con aussi et retourne leur crosse, pose bouclier, casque, matraques et diront STOP! Il/elle ne vont pas tirer sur leurs voisin.e.s, ami.e.s, famille!!!! Regardez en Syrie et ailleurs, plein de déserteurs. BRAVO À EUX/ELLES!!!!!

ILS/ELLES ONT RAISON: VIVE LA DÉSERTION!!! Désobéir à l’infamie, ça s’apprend, (c’est comme le vélo) .

Bizarrement y’a moins de militaires, flics, vigiles…. que d’êtres humain.e.s sur terre. Donc tout est possible.

Pourtant cette immense majorité est bien dans la merde!!! Elle peut , elle doit je pense, s’organiser, INTERNATIONALEMENT!!! c’est possible!! Les travailleu-ses-rs; je comprend les chômeuses/chômeurs dedans, il ne sont pas responsable de leur chômage, on le sait faut arrêter de nous mentir en plus de nous voler.

JE NE SAIS PAS VOUS, « FRANÇAIS.E » « APATRIDES » « IMMIGRÉ.É » MAIS MOI, JE NE SUIS PAS DE CELLE/CEUX QUI SE LAISSENT FAIRE LES POCHES COMME ÇA!!!!

Je n’ai que 24 ans, mais faudra me faire la peau pour me voler plus!! Je ne compte pas attendre assis bêtement à regarder des gens être dans la merde. Je ferai le maximum de ce que je pourrai. mais en vrai chacun.e de nous devra apporter son pavé!!

À un moment le BABACOULISME , ALCOOL, DROGUE, C’EST PLUS SUPPORTABLE POUR LES ÊTRES HUMAIN.ES!!! Merde l’humanité vaut mieux que ça!!! J’en suis convaincu!!

Donc faire des manifs, des rassemblements, mais de manière schématique et répétitive y’en a ASSEZ!! (comme la sono de SUD nous le hurle en manifs)

Y’EN A ASSEZ DE L’INACTION AU FINAL!!! Nous devons cependant, je pense pourtant se rassembler de manière spontanée, et aller PAR EXEMPLE demander des comptes aux vrais responsables, on leur demande OU ON EN EST AU FINAL!!!!!

Je vais pas vous faire un dessin, vous savez toutes/tous très bien ou est la vraie racine du mal, et que ce n’est pas dans le racisme, la morale (sous toutes formes), le sexisme, le sectarisme… que nous nous en sortirons!!!

LES VRAIS MAUX SONT CEUX-CI: UNE POIGNÉE D’ÊTRE EXPLOITE L’IMMENSE MAJORITÉ DES AUTRES!!

J’AI ENVIE DE DIRE: FAIS TON CHOIX CAMARADE,
IL N’Y A QUE 2 CAMPS : LA BOURGEOISIE ET LE PROLÉTARIAT (les travailleu-ses-rs)

LE PROLÉTARIAT: C’EST CERTAINEMENT TOI QUI LIT CE MESSAGE!
Facebook est la pour faire du fric faut pas croire, toujours aussi sur une forme de crédulité de la part du prolo.

Même si 20% de l’électorat d’élections montre que l’extrême droite est assez en forme, les mentalités changent, nous sommes dans une société multi-culturelle, c’est une VRAIE RICHESSE!!

Les fachos, on a vu en Egypte c’était la petite bourgeoisie qui venait frapper les millions de grévistes sur des ânes par exemple.

ILS NE SONT QUE DES TRAITRES DE CLASSE!!! DES SALES JAUNES, C’EST LES PIRES LES FACHOS, LES NAZILLONS).

LES QUELQUES 50.000 IGNORANT.E.S QUE LE FN PRÉTEND AVOIR COMME ADHÉRENT.E.S ET LES GROUPUSCULES SE REVENDIQUANT « IDENTITAIRES » « NATIONALISTES » « NÉONAZIS », NAZI TOUT COURT!!! Sont SOIT DÉFINITIVEMENT PERDU (Personne donc à abattre potentiellement, HÉLAS), soit à un moment ouvriront vraiment les yeux et verront ce qui est la cause de leurs maux, C’EST BON LA VIEILLE RANGAINE, LE VIEUX REFRAIN SUR LES IMMIGRÉ.E.S ETC… ON EN A RAS LE CUL!!!!!!

NOUS DEVONS FAIRE CREVER L’INFAMIE!!!!

ORGANISONS-NOUS INTERNATIONALEMENT!!!

C’EST NOTRE SEUL RÉEL CHANCE DE VRAIMENT SAUVER NOTRE CUL!!!!

LES TRAVAILLEU-RS-SES QUE NOUS SOMMES TOUTES/TOUS DOIVENT
PRÉPARER LA GRÈVE GÉNÉRALE EXPROPRIATRICE ILLIMITÉES

SINCÈREMENT!!!!

LA LUTTE POUR LA LIBERTÉ EST INTERNATIONALE!
ON À TOUTES/TOUS DROIT AU BONHEUR!!

CE N’EST PAS NORMAL QUE LES 3/4 DE LA PLANÈTE CRÈVENT DE FAIM OU EN CHIENT TOUT LE TEMPS ALORS QU’ON PRODUIT POUR 2 VOIR 3 PLANÈTES!!!

ON DÉTRUIT RIEN QU’EN FRANCE TOUT LES JOURS DES MILLIERS DE TONNES RIEN QUE DE FRUIT ET LÉGUMES N’AYANT PAS TROUVÉ PRENEUR SUR LE MARCHÉ!!! SABOTAGE DE LA BOURGEOISIE!!!! POUR SON MAINTIEN SIMPLEMENT…

Petite précision

*Thomas Joyandet est le fils d’Alain Joyandet.

ALAIN JOYANDET: Industriel et patron de presse locale, il est secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la Francophonie du 18 mars 2008 au 4 juillet 2010, date à laquelle, mis publiquement en difficulté au sein du gouvernement, il démissionne de son poste. Il est maire de Vesoul de 1995 à 2012 et député de la 1re circonscription de la Haute-Saône.
Sa location d’un jet privé pour 116 500 € afin de se rendre en Martinique, où il devait participer à une conférence internationale pour la reconstruction après le tremblement de terre d’Haïti, déclenche une polémique. Quelques mois plus tard, Le Canard enchaîné le soupçonne d’avoir bénéficié d’un permis de construire illégal pour l’agrandissement de sa maison de Grimaud (Var), permis auquel il renonce peu après tout en clamant son innocence.
(Source: Wikipedia)

Le libertaire bisontin


Grèce: les métallurgistes d’Aspropurgo en lutte

Ce matin la situation à dégénérée entre les métallurgistes en grève depuis 9 mois et la police anti-émeute à Aspropurgo:

(photo via @OkéaNews sur twitter)

 

Pour rappel (si vous n’avez pas suivi) sur la grève des aciéries du blog « Nouvelles hors les murs«  (article du 30/03/12) :

La grève actuelle des Aciéries est sans doute l’une des plus importantes dans
l’histoire du mouvement syndical Grec. Tout a commencé le 31 Octobre dernier, quand les ouvriers d’une usine ont décidé de faire grève en réponse aux 50 licenciements et réductions des salaires que la Direction de l’usine voulait leur imposer. A la présente date, Il y a 138 jours que la grève a commencé(30/03/12), et elle va encore continuer.

Dans leur lutte, ils ont l’appui d’ autres grévistes, comme le syndicat de la chaîne de télévision ALTER et le syndicat du journal Eleftherotypia. De nombreuses actions de solidarité visent à organiser l’aide financière des grévistes des Aciéries. Ainsi, des concerts, des événements, des manifestations à travers la Grèce ont été organisés par des Conseils de quartiers d’Athènes et d’ autres villes grecques. La grève a, par ailleurs, suscité un intérêt international.Pour preuve, presque chaque semaine, des actions de solidarité sont organisées en faveur des grévistes dans des pays européens.

Mais, au mois de fevrier, un mouvement de solidarité a provoqué de nombreuses polémiques. Chryssi Avgi (L’aube d’or), une organisation fasciste et d’extrême-droite très connue, a rendu visite aux grévistes d’uneusine, en offrant une aide matérielle. Un petit détail : sur toutes les boîtes de conserve, il y avait des autocollants avec le logo de Chryssi Avgi et la phrase « Votez Chryssi Avgi pour décrasser le lieu ». Les grévistes de leur côté les ont reçus et ont permis au représentant de ce mouvement fasciste de faire un soi-disant discours de soutien.

Le président du syndicat, en effet, a d’ailleurs salué les membres de Chryssi Avgi en disant que « Toute la Grèce est avec nous ». Il est intéressant tout de mêmede noter que la majorité des ouvriers du syndicat de la Métallurgie font partie de PA.M.E. (tous les travailleurs front militante) organisation syndicale du parti communiste de Grèce. Des informations sur cette visite, accompagnées de photos, ont immédiatement circulé. Les réactions ont été très fortes. Comment est ce possible pour un syndicat surtout communiste d’accepter l’aide d’une organisation d’ extrême-droite qui originellement était opposée à la grève et soutenait le propriétaire de l’usine? Enfin, obtenir une telle aide matérielle et financière, sans se soucier de son origine, serait-il finalement le seul but du combat des grévistes ?

Cette « coopération » entre Chrysi Avgi et les métallurgistes est tout de suite devenu le sujet de discussions dans les milieux de lutte en Grèce et en Europe. Plusieurs collectifs ont alors décidé d’arrêter leurs actions de solidarité en soulignant que cet incident ternissait leurs efforts visant à aider et soutenir la lutte des métallurgistes.

Le syndicat de la métallurgie a essayé de se justifier en annonçant que cette action de solidarité de Chryssi Avgi était une provocation. Avant l’annonce officielle, des prétextes divers furent même mis en avant par des grévistes, comme « les ouvriers acceptent l’aide de toutes parts » et l’incroyable phrase « c’était un photomontage ».

Source: http://nouvelleshorslesmurs.wordpress.com

 Voici aussi un documentaire sur ce mouvement de grève :

 Un documentaire de 10:15 minutes concernant la grève des travailleurs des Aciéries Grecques à Aspropyrgos (zone industrielle d’Athènes)

Source: IWW http://sitt.wordpress.com

 


À la découverte de la fédération anarchiste Tunisienne

Nous, anarchistes de la TUNISIE, réunis à la Fédération anarchiste, sommes conscients de la nécessité de l’organisation spécifique. Nous propageons nos idées et voulons réaliser une révolution radicale et globale, à la fois économique et sociale, afin que soient détruites les sociétés fondées sur la propriété privée ou étatique des moyens de production et de la distribution, toutes les exploitations, l’ignorance et la misère, ainsi que les rapports d’autorité.

Nos objectifs

Les anarchistes luttent pour une société libre, sans classe ni État, ayant comme buts premiers :

  • L’égalité sociale, économique de tous les individus.
  • La possession collective ou individuelle des moyens de production et de distribution, excluant toute possibilité pour certains de vivre en exploitant le travail des autres.
  • L’égalité dès la naissance des moyens de développement, c’est-à-dire d’éducation et d’instruction dans tous les domaines de la science, de l’industrie et des arts.

 

  • L’organisation sociale sur les bases de la libre fédération des producteurs et des consommateurs, faite et modifiable selon la volonté de leurs composants.
  • La libre union des individus selon leurs convenances et leurs affinités.
  • Le droit absolu pour tout individu d’exprimer ses opinions.
  • L’abolition du salariat, de toutes les institutions étatiques et formes d’oppression qui permettent et maintiennent l’exploitation de l’homme par l’homme, ce qui implique la lutte contre les religions et les mysticismes, même s’ils se cachent sous le manteau de la science, contre le patriotisme et pour la fraternisation de tous les groupes humains, et l’abolition des frontières.

C’est la société entière que nous voulons reconstruire sur une base de respect et d’entraide, non pour un individu, une classe ou un parti, mais pour tous les individus ; la question sociale ne pouvant être résolue définitivement et réellement qu’à l’échelle mondiale.

Notre rôle

L’anarchisme est un objectif de société globale, un idéal, mais aussi les moyens pour y parvenir, ceux-ci étant basés sur les mêmes principes organisationnels et éthiques :

fédéralisme et entraide. En tant qu’individus conscients de leur exploitation, les anarchistes entendent lutter avec tous les exploités contre tous les gouvernements, reconnaissant ainsi l’existence de la lutte des classes dont la finalité doit être l’instauration d’une société anarchiste.

Nous devons faire en sorte que les classes sociales exploitées accèdent à la capacité politique nécessaire à leur émancipation. Ce sont les classes exploitées qui réaliseront la société anarchiste, car les exploiteurs ne se laisseront jamais déposséder et emploieront toutes leurs forces, même brutales, contre l’émancipation des travailleurs.

La seule propagande des idées étant insuffisante, la participation aux luttes continuelles revendicatives et émancipatrices s’avère nécessaire pour que les individus veuillent toujours plus et mieux, jusqu’à atteindre une situation de rupture qui permettra leur émancipation totale.

Nous devons inciter les travailleurs et l’ensemble des exploités à combattre les médiations qui vont à l’encontre de leurs intérêts de classe, et à opter pour l’action directe (c’est-à-dire pour des actions décidées et menées sans intermédiaire), et sa coordination sur le mode fédéraliste.

Ennemis de tout despotisme, les anarchistes repoussent toutes les théories autoritaires dont celles inspirées du marxisme, du cléricalisme, du monarchisme, du fascisme, du libéralisme bourgeois et de tout autre.

La révolution est nécessairement constituée de phases destructrices des institutions d’oppression et de phases constructives de la société nouvelle. Cette société, nous voulons qu’elle soit gérée par tous et qu’elle s’instaure dès le début sur la base de structures anarchistes.

C’est pourquoi la Fédération anarchiste se doit être un outil adapté pour la révolution, jusqu’à la concrétisation des objectifs précédemment définis.

Engagement militant

La Fédération anarchiste est une organisation regroupant des militants conscients idéologiquement et pratiquement, ayant connaissance des différents aspects de l’anarchisme et de la Fédération anarchiste. Elle est organisée sur le principe du libre fédéralisme conservant aux groupes et individus qui la composent leur autonomie dans le cadre des Principes de Base. C’est à tous les militants qu’il appartient de la faire progresser, car elle ne reconnaît pas en son sein la division dirigeant/exécutant.

La participation effective des militants aux œuvres collectives de l’organisation est un principe d’éthique et de solidarité qui ne nuit pas pour autant au principe de liberté.

Le fédéralisme de la Fédération anarchiste permet le pluralisme des idées et actions compatibles avec ses principes.

Tout ce qui précède ne peut évidemment indiquer que les grandes lignes des buts poursuivis par les anarchistes. Il sera nécessaire, pour les approfondir, de prendre connaissance des écrits anarchistes et de suivre les travaux des groupes.

L’action de la Fédération anarchiste

L’action de la Fédération anarchiste est basée avant tout sur la défense des exploités et sur leurs revendications révolutionnaires ; mais sans que soit perdu de vue le fait que ce sont à la fois les classes et les positions d’esprit qui s’opposent à l’anarchie.

Cette action est menée sur tous les plans de l’activité humaine, selon les vues et les moyens de chaque tendance.

Pour cette raison, la Fédération anarchiste reconnaît :

  • La possibilité et la nécessité de l’existence de toutes les tendances libertaires au sein de l’organisation.
  • L’autonomie de chaque groupe.
  • La responsabilité personnelle et non collective.

L’organe du mouvement, le Monde Libertaire, ne peut être l’organe d’une seule tendance ; celles-ci ont donc toute possibilité d’éditer des organes particuliers, avec l’assurance que l’organe du mouvement leur accordera toute publicité, ainsi d’ailleurs qu’à toute activité s’exerçant dans le cadre de la culture, de la recherche, de l’action ou de la propagande anarchiste.

Des relations cordiales, compréhensives, avec les mouvements allant dans le sens anarchiste sur un point particulier.
La révocabilité des secrétaires et mandatés.

Enfin, lorsqu’une tendance engage une action, dès que cette action n’est pas contraire aux idées de base de l’anarchisme, les autres tendances, si elles ne sont pas d’accord pour participer à cette action, observent à son égard une abstention amicale. La critique de cette action demeure libre après l’événement.

Les groupes ont la faculté de se donner l’orientation de leur choix : anarcho-syndicalisme, communiste-anarchiste, néo-malthusienne, anarcho-pacifiste…

Ils ont naturellement la possibilité de cumuler toutes ces tendances ou de ne se déclarer d’aucune.

Des régions peuvent être formées et ne peuvent être que sur l’initiative des groupes la composant, le Comité des Relations ne pouvant apporter que des suggestions dans ce domaine.

Source: (page FB du groupe FA Tunisie https://www.facebook.com/pages/f%C3%A9d%C3%A9ration-anarchiste-de-la-tunisie/214333758613382


Syrie: nouveau veto Russe à l’ONU

 

Les rebelles syriens ont pris le contrôle jeudi de la frontière avec l’Irak et se sont emparés d’un poste-frontière avec la Turquie, infligeant un nouveau camouflet au régime de Bachar al-Assad, au cinquième jour de combats d’une violence inédite dans la capitale Damas.

 

A l’ONU, la Russie et la Chine ont provoqué la colère des Occidentaux en opposant pour la troisième fois leur veto à une résolution du Conseil de sécurité prévoyant des sanctions contre le régime syrien, Washington promettant d’agir désormais « en dehors » du cadre des Nations unies dans ce dossier.

Les violences ont continué de plus belle avec au moins 248 morts à travers le pays, soit « le plus lourd bilan documenté depuis 16 mois« , selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Jeudi en fin de soirée, le bilan des affrontements s’établissait à 109 civils, 93 soldats et 46 militants ou déserteurs, a précisé le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane, joint par l’AFP. Les combats entre les forces régulières syriennes et les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) se sont concentrés sur Damas, mais également Homs, Alep, Idleb et Hama, selon l’ONG.

« C’est le plus lourd bilan documenté depuis 16 mois », a-t-il assuré. Le chiffre pourrait encore grossir, « ce n’est pas final car les affrontements continuent et il y a des victimes sous les décombres dans plusieurs quartiers et nous n’arrivons pas à identifier plusieurs soldats tués« , a-t-il ajouté.

Coupant court aux rumeurs alimentées par le silence de M. Assad après l’attentat sans précédent qui a tué mercredi trois de ses proches collaborateurs, un conseiller du président a affirmé à l’AFP qu’il se trouvait au palais présidentiel à Damas où « il dirige les destinées du pays« .

La télévision d’Etat a diffusé des images le montrant avec le nouveau ministre de la Défense Fahd al-Freij qui remplace Daoud Rajha, tué avec le beau-frère du président, Assef Chawkat, et Hassan Turkmani, chef de la cellule chargée de réprimer la révolte.

Leurs funérailles nationales sont prévues vendredi à Damas, alors que les militants antirégime ont appelé à des manifestations à travers le pays sous le slogan « le ramadan de la victoire sera écrit à Damas« , en allusion à la « bataille de libération » de la capitale syrienne lancée par les rebelles.

Au moment où des milliers de personnes fuyaient les violents combats dans la capitale et que la peur s’y installait à la veille du début du mois de jeûne musulman du ramadan samedi, les autorités irakiennes ont affirmé que les rebelles syriens avaient pris le contrôle de la frontière avec l’Irak voisin.

« La totalité des postes-frontières entre l’Irak et la Syrie sont désormais sous le contrôle de l’Armée syrienne libre » (ASL, essentiellement composée de déserteurs), a annoncé à l’AFP le vice-ministre irakien de l’Intérieur Adnan al-Assadi.

« Nettoyer Damas avant le ramadan »

A la frontière avec la Turquie, les rebelles se sont emparés du poste-frontière de Bab al-Hawa. Ils y ont « détruit une photo de Bachar al-Assad et ce après le retrait des troupes régulières« , a affirmé à l’AFP le directeur de l’OSDH.

Avec l’accélération des événements dramatiques à Damas, le chef du Conseil national syrien (CNS), Abdel Basset Sayda, a estimé que le régime vivait « ses derniers jours« .

Face à l’offensive des rebelles à Damas, l’armée a intensifié ses opérations, prenant d’assaut pour la première fois un quartier de la capitale, Qaboun (est), avec « plus de 15 chars et transports de troupes blindés« , selon l’OSDH.

Une source de sécurité a prévenu que les combats « se poursuivraient pendant les prochaines 48 heures » jusqu’à « nettoyer Damas des terroristes avant le début du ramadan« , les autorités qualifiant de « terroriste » le mouvement de révolte lancé contre elles en mars 2011.

« Jusqu’à présent, l’armée avait fait preuve de retenue dans ses opérations mais depuis l’attentat (de mercredi), elle est décidée à utiliser toutes les armes en sa possession pour en finir avec les terroristes », a ajouté cette source.

L’armée a demandé à la population de s’éloigner des zones de combats dans la capitale où la vie est presque paralysée avec des rues bloquées, des magasins fermés et des taxis de plus en plus rares.

Selon une source de sécurité libanaise, plus de 18.600 Syriens, originaires notamment de la région de Damas, ont fui depuis mercredi au Liban. Les autorités irakiennes ont pour leur part fait état de milliers d’Irakiens fuyant la Syrie.

Troisième veto

A New York, la Russie et la Chine, des alliés du régime syrien, ont voté au Conseil de sécurité contre une résolution occidentale le menaçant de sanctions, et ce pour la troisième fois depuis mars 2011. Ce veto remet en question la médiation de Kofi Annan et la mission des observateurs onusiens.

M. Annan s’est dit d’ailleurs « déçu de constater qu’à ce moment crucial le Conseil n’a pu s’unir afin d’agir de manière ferme et concertée« .

La Maison Blanche a jugé « extrêmement regrettable » ce double veto, estimant qu’il signifiait que la mission d’observation de l’ONU « ne peut pas se poursuivre« .

L’ONU a toutefois décidé d’envoyer à Damas un haut responsable militaire pour prendre en main la mission après le départ du général Robert Mood, en attendant une décision politique sur le sort des observateurs.

Moscou a justifié sa décision en affirmant que la résolution « ouvrait la voie » à une intervention militaire en Syrie.

Pour le porte-parole du président américain Barack Obama, Jay Carney, « il ne fait aucun doute que l’avenir de la Syrie se fera sans Bachar al-Assad. Ses jours au pouvoir sont comptés. Soutenir ce régime au moment où il touche à sa fin représente une erreur« .

L’Union européenne se prépare de son côté à renforcer ses sanctions à l’encontre de la Syrie et son embargo sur les armes en autorisant les inspections de navires et d’avions soupçonnés de le violer.

Source: AFP, jeudi 19 juillet 2012


Au Chili aussi les étudiants donnent le ton

J’ai trouvé un excellent texte sur la situation des étudiant.e.s au Chili sur le blog du Chat noir émeutier.

 

Pourquoi ? (article du chat noir émeutier du 30/05/12)

Face aux protestations étudiantes qui secouent le pays depuis un an, une loi est en passe d’être votée. Depuis quelques jours, les étudiants chiliens sont en alerte. La Loi dite Hinzpeter, peut être approuvée dans moins de vingt jours et légitimer l’action répressive du gouvernement chilien. Dénoncée par Amnesty International, Reporters sans frontières et des fédérations étudiantes, y compris en Europe, cette loi risque de faire revivre la période noire de la dictature.

La Confédération des étudiants du Chili (CONFECH) tente d’attirer l’attention sur ce projet de loi qui existe depuis octobre 2011. La loi de la Sauvegarde de l’ordre public est dénommée par les étudiants, loi Hinzpeter en référence à son auteur, le Ministre de l’Intérieur chilien. Ce projet de loi vise à punir de peines de prison tout mouvement social. Une simple protestation avec le bruit des casseroles – signe d’opposition durant la dictature, peut être considérée comme “terrorisme d’Etat” par cette loi. La CONFECH a publié un folder expliquant les faits que la loi punirait.

L’article 269 du projet de loi prévoit de punir de 541 jours à 3 ans de prison, les personnes ayant:_ paralysé ou interrompu un service public comme les hôpitaux, les urgences, les services électriques, l’eau potable, les communications, les transports. Comme le précise le folder envoyé par les dirigeants étudiants, de punir l’occupation d’écoles en signe de protestation. Fait initié dans de nombreux lycées et universités durant l’année 2011.

Elle prévoit également de rendre punissable : _ l’envahissement, l’occupation ou le saccage des habitations, des bureaux, des établissements commerciaux, industriels, éducatifs, religieux entre autres. Nette référence à l’action pacifique menée par une poignée d’étudiants au sein des locaux de la chaîne chilevision, dont le capital est détenu par le Président Sebastian Pinera.

Troisième point punissable : _Empêcher ou altérer la libre circulation des individus et véhicules sur des ponts, rues, routes et autres biens d’usages publics similaires. La Confech précise que sont visées les marches interdites à la dernière minute. Comme ce fut le cas le 15 mars dernier dans une marche convoquée par les étudiants du secondaire, qui a vu le déploiement répressif des carabiniers du Chili.

L’organisation étudiante nationale relève trois autres points du projet de loi : _ Celui d’attenter contre l’autorité ou ses agents (ndlr : les carabiniers du Chili), celui d’employer des armes à feu ou un élément incendiaire. Mais surtout, l’organisation étudiante pointe la dangerosité du point autorisant l’arrestation de toute personne ayant incité à une marche dans la ville. Autrement dit, la légitimité d’arrêter un leader étudiant.

Depuis le mois de mars, ceux-ci reçoivent l’aide de l’Institut des Droits de l’Homme du Chili qui envoie des observateurs lors des marches étudiantes afin d’éviter des arrestations arbitraires d’étudiants. De son côté, Reporters sans frontières a supplié le gouvernement chilien de retirer le volet permettant la saisie de matériels journalistiques comme le stipule l’article 83 du Code Pénal.

Durant les vacances scolaires des mois de Janvier et Février, les étudiants se sont mobilisés contre ce projet de loi mettant en danger la liberté d’expression, de droit de manifester, et interdisant toute forme de protestation sociale. Depuis son entrée au congrès en octobre 2011, le projet de loi a été déposé trois fois en “urgence” par le gouvernement chilien. Vendredi dernier, il réitérait une quatrième tentative. En réaction, les dirigeants étudiants de la CONFECH réalisent une semaine “agitation contre la Loi Hinzpeter”.

Le 21 mai dernier, les fédérations étudiantes du monde entier – plus de 20 millions d’étudiants, exigeaient l’arrêt immédiat de ce projet criminalisant le mouvement étudiant chilien. Deux jours après, ils étaient rejoints dans leur déclaration par Amnesty International, qui en des termes durs, n’hésitait pas à dénoncer des cas de tortures sur des étudiants. Cas déjà dénoncés en janvier devant la Haute Commissaire de l’ONU en Suisse par la principale leader étudiante chilienne, Camila Vallejo.

 


La dernière manifestation a eu lieu à Santiago ce jeudi 12 juillet 2012 et s’est terminée en émeute :

 

Santiago: la marche contre la loi Hinzpeter se termine avec des incidents

La manifestation de jeudi soir qui a eu lieu au centre-ville de Santiago contre le projet de la “loi Hinzpeter” qui vise à établir de nouvelles peines pour ceux qui causent des dégâts en manifestation s’est terminée en émeute.

La marche a impliqué près d’une centaine de personnes ont commencé à la Plaza Italia, mais des troubles se sont produits à la Santa Rosa et à l’Alameda vers 19h30, avec des coupures de la circulation.

Après cela, la police a été dépêchée sur les lieux pour contrôler la situation, générant des affrontements avec les manifestants.

La police a utilisé des canons à eau pour disperser les manifestants.

 

D’ autres articles sur Le chat noir émeutier, à propos du Chili :

La semaine d’agitation contre la loi Hinzpeter  à Concepcion et Santiago (3 juin 2012)

[Chili] Les étudiant.e.s en lutte contre le terrorisme d’Etat et son projet de loi Hinzpeter (30 Mai 2012)

[Chili] La manifestation contre la loi Hinzpeter se termine en émeute à Santiago – (12 juillet 2012)


Stop aux violences policières contre les mineurs en Espagne: Rassemblement devant les consulats et ambassades

Devant tous les consulat et l’ambassade d’Espagne

Stop aux violences policières !! Mobilisation générale devant les ambassades et les consulats d’espagne !!

Ce samedi 14 Juillet à déjà divers endroits :

Paris 14h00 | Ambassade
Adresse : 22, avenue Marceau

Besançon 14h00| Consulat Honoraire
Adresse : 2 E, rue Isembart
Résidence « le président »
25000 Besançon

Fort-de-France (Martinique) 14h00 | Consulat Honoraire
Adresse : Pointe La Rose
97231 Le Robert

Bayonne 14h00 | Consulat général
Adresse : Résidence du Parc
4, avenue du B.A.B.
64100 Bayonne

Bordeaux 14h00| Consulat général
Adresse : 1, rue Notre-Dame
33000 Bordeaux

Dijon 14h00| Vice-Consulat Honoraire
Adresse : 11, rue du Tillot
21000 Dijon

Le Havre 14h00 | Vice-Consulat Honoraire
Adresse : Europe building
Quai de l’Europe B.P 119
76051 Le Havre Cédex

La Rochelle 14h00 | Vice-Consulat Honoraire
Adresse : Quai des Chaluts
Port de Pêche Chef de Baie
17045 La Rochelle Cedex 01

Lyon 14h00 | Consulat général
Adresse : 1, rue Louis Guérin
69100 Villeurbanne

Marseille 14h00 | Consulat général
Adresse : 38, rue Edouard Delanglade
13006 Marseille

Montpellier 14h00 | Consulat général
Adresse : 24, rue Marceau – B.P. 51221
34010 Montpellier Cédex 01

Nice 14h00 | Vice-Consulat Honoraire
Adresse : 4, boulevard Jean Jaurès
06300 NICE

Pau 14h00 | Consulat général
Adresse : 6, place Royale
64000 Pau

Perpignan 14h00 | Consulat général
Adresse : 12, rue Franklin
66000 Perpignan

Rennes 14h00 | Consulat Honoraire
Adresse : 2, allée des Açores
35200 Rennes

Rouen 14H00 Vice Consulat,

22 Rue de la Croix d’Yonville,

76000 Rouen

Strasbourg 14h00 | Consulat général
Adresse : 13, quai Kléber
B.P 40026
67001 Strasbourg Cédex

Toulouse 14h00| Consulat général
Adresse : 16, rue Sainte Anne
31000 Toulouse

Toulon 14h00| Vice-Consulat Honoraire
Adresse : 215, avenue de la Victoire
Immeuble Le Mont d’Or
83100 Toulon

Ailleurs dans le monde :

Montréal 14h00 | Consulat d’Espagne à Montréal
Adresse: 1, Westmount Square

Berne 14H00 Berne
Kalcheggweg 24
3000 Berne 15

Bruxelles
Ambassade de l’Espagne
Wetenschapstraat 19 rue de la Science

1040 Brussel/Bruxelles


Le combat des mineurs en défense de leurs emplois constitue un exemple de lutte, de combativité et d’auto-organisation qui doit être soutenu par l’ensemble de la classe ouvrière, par la gauche et par les mouvements sociaux.

L’impact de ce combat est en train de susciter une solidarité qui s’étend à tous les secteurs et dans toutes les régions. Il inspire tous ceux et toutes celles qui luttent en ce moment pour s’opposer aux attaques incessantes contre les droits sociaux et les droits des travailleurs.

Il faut résoudre les problèmes des bassins miniers et il faut commencer à les résoudre dès maintenant, avec des objectifs à court et moyen terme. A court terme, il est nécessaire de défendre tous les emplois pour éviter l’aggravation de la tragédie sociale que subissent depuis des années les familles des travailleurs dans ces régions. A moyen et long terme, il est nécessaire d’avancer des alternatives d’emploi réelles dans les secteurs énergétiques non polluants qui permettent de sortir de la crise sans hypothéquer l’avenir des travailleurs.

Au cours de ces dernières années de reconversion, les fonds publics destinés à cette fin ont été dilapidés et utilisés au profit d’une petite minorité. Mener une enquête sur leur affectation précise et établir les responsabilités, c’est le premier pas nécessaire afin d’ouvrir un véritable processus qui impulse un nouveau modèle productif, généré et contrôlé par ceux et celles d’en bas. Un nouveau modèle productif qui soit au service des besoins sociaux de la majorité et respectueux envers notre planète.

Tandis qu’ils sauvent les banques et les banquiers, l’austérité retombe sur les épaules des travailleurs qui se voient forcés de lutter pour défendre leur avenir. Les mineurs nous montrent le chemin que doivent suivre les autres secteurs en lutte. Nous voulons leur exprimer notre soutien et nous lançons un appel pour élargir leur exemple. Il en va de notre avenir.

pétition : http://www.convergencedesluttes.fr/petitions/index.php?petition=23